Accueil » Le MiG-27 tire sa révérence en Inde

Le MiG-27 tire sa révérence en Inde

Dans les dernières heures de 2019, les sept derniers MiG-27 encore en service au sein de l’escadron n°29 « Scorpion » ont été officiellement retirés du service. C’est un grand guerrier, mais un peu caractériel, qui s’efface…

6.01.2020

En 2012, un ministre indien de la Défense avait révélé que 482 MiG de tous types avaient été perdus par son pays en une quarantaine d’années, tuant au passage 171 pilotes. Nul doute que le MiG-27, complexe et délicat à piloter, avait sa part de responsabilité dans ce bilan… © Indian Air Force

L’Inde a possédé 165 MiG-27 assemblés localement et entrés en service opérationnel en 1985. Le MiG-27 était une version allégée et simplifiée (et notamment dépourvue de radar) de l’intercepteur à géométrie variable MiG-23. Propulsé par le même réacteur R-29, l’avion avait la réputation d’être extrêmement rapide en basse altitude : voilure repliée, la manette dans le phare, il pouvait échapper à de nombreux poursuivants.

La vitesse n’étant pas la meilleure des qualités pour un appareil de bombardement et d’appui feu, l’efficacité opérationnelle n’était toutefois peut-être pas à la hauteur de l’aura qui entourait l’avion dans les forces indiennes. Le retrait des derniers MiG-27 coïncide avec l’arrivée des premiers Rafale. Tant bien que mal, l’Inde poursuit son effort de modernisation de sa flotte d’avions de combat…

Frédéric Lert

L’Inde mise sur la Russie pour réarmer ses avions de combat

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.