Accueil » Le MQ-9B SkyGuardian au Royal International Air Tattoo.

Le MQ-9B SkyGuardian au Royal International Air Tattoo.

Le drone fera non seulement sa première apparition en territoire britannique à l’occasion du plus grand meeting aérien de l’année, mais en plus il arrivera directement en vol, d’un seul coup d’aile, depuis le Dakota du Nord (Etats-Unis) où sont basées les installations d’essais de General Atomics.

2.07.2018

General Atomics consolide sa position au sein des pays de l’Otan avec son SkyGuardian. Les Américains ont (une fois de plus) une longueur d’avance sur le futur drone MALE européen… © DR

La Royal Air Force prévoit à ce jour de faire atterrir le drone sur la base de Fairford, où se tient le RIAT, le 11 juillet en fin de journée. L’appareil sera ensuite exposé au sol pendant tout le week-end du meeting. L’aviation civile britannique a d’ores et déjà annoncé des restrictions de vol sur le parcours de l’appareil et des Notam particuliers pourront être édités dans les heures précédant le vol.

La Grande-Bretagne pourrait acheter une vingtaine de MQ-9B SkyGuardian dans les années à venir, en remplacement des Reaper qu’elle utilise depuis onze ans. Le SkyGuardian est très proche du Reaper, avec toutefois une voilure agrandie pour une plus grande autonomie (plus de 40 heures sans armement). L’appareil est également optimisé pour être certifié par les autorités civiles et pouvoir opérer dans des espaces aériens non ségrégués. F.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.