Accueil » Défense – brèves » Le premier KC-46A pour l’U.S. Air Force prend les airs

Le premier KC-46A pour l’U.S. Air Force prend les airs

Boeing a annoncé le 6 décembre 2017 que le premier ravitailleur KC-46A Pegasus destiné à l'U.S. Air Force a effectué un vol inaugural qui a duré 3h30. 34 appareils devraient être livré à partir de 2018 à l'U..S. Air Force qui recevra 179 ravitailleurs en remplacement de ses 400 ravitailleurs KC-135.

En 2011, le Pentagone a finalement choisi Boieng au terme d'un véritable match en plusieurs manches avec Airbus. Le montant du contrat était estimé à 35 milliards de dollars © Boeing

Au cours de ce premier vol, les pilotes d’essai de Boeing ont amené l’appareil à 39.000 ft et ont réalisé des vérifications sur les moteurs, les commandes de vol et différents systèmes. Après ce vol inaugural, le ravitailleur a été inspecté et ses instruments calibrés.

C’est le septième avion du programme KC-46 à prendre les airs. Le premier ravitailleur de test a effectué son premier vol en décembre 2014.
Les six autres appareils sont utilisés pour les tests de certification et totalisent 2.200 heures de vol d’après Boeing. 1.600 ravitaillements ont été effectués jusqu’à présent, avec des F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10, KC-10 et KC-46.

Le programme KC-46 est dérivé du Boeing 767. Un contrat de 179 ravitailleurs a été signé avec l’U.S. Air Force, qui recevra les 34 premiers avions à partir de 2018.
Prévue par Boeing en août 2017, la livraison des premiers appareils a été reculée de six mois au moins, à cause de problèmes de stabilité, désormais résolus, sur les perches d’avitaillement F.M.

Premier test de ravitaillement en vol entre deux KC-46A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *