Accueil » Le T-7A Red Hawk entre en phase d’industrialisation

Le T-7A Red Hawk entre en phase d’industrialisation

Les T-7A (ici les deux premiers prototypes) vont très rapidement remplacer les T-38 entrés en service en… 1961 ! © Boeing

18 mois après avoir remporté la compétition pour un nouvel avion d’entrainement supersonique (contrat T-X), Saab et Boeing commencent la fabrication des premiers exemplaires de série.

Saab annonce que la fabrication des sept premiers tronçons de fuselage arrière a débuté sur son site de Linköping (Suède). Ces modules seront ensuite transférés dans l’usine Boeing de St Louis (Missouri) où se fera l’assemblage final des avions. Saab prévoit ensuite de produire les pièces placées sous sa responsabilité dans une usine américaine installée à West Lafayete (Indiana). Le contrat de 9,2 milliards de dollars remporté par Boeing, en partenariat avec l’avionneur suédois, prévoit pour l’instant la construction...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Yep! Et même si le Pilatus est un bel avion, nos pilotes font de l’hélice pendant ce temps là… Too bad

    Répondre
    • Pas sur…
      Un avion à hélice est moins facile qu’un jet, à cause des effets secondaires de l’hélice justement… Un jet, ça pousse droit, et il ne se passe « rien » lors des variations de puissance.
      Coté vitesse mini/mania/charge alaire, un PC-21 n’est pas plus simple qu’un jet d’entrainement moderne.
      Ca m’ennuie de le dire, parce que c’est vraiment moins sexy qu’un Alphajet, mais le PC-21 est quand même un super compromis…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.