Accueil » Les premiers V-22 japonais arrivent au Japon !

Les premiers V-22 japonais arrivent au Japon !

Entre les F-35B et les V-22 ainsi que les navires destinés à les emporter, le Japon se construit à grand frais une capacité amphibie très moderne pour protéger de la menace chinoise ses possessions les plus isolées © USMC

Le Japon est devenu le premier client du V-22 à l’exportation en 2015. Les 17 appareils commandés tiendront une place essentielle dans les capacités amphibies que le pays développe face à la Chine.

Deux Osprey sont arrivés par bateau dans l’archipel avec deux ans de retard sur le calendrier initial, la faute à l’opposition virulente du public à la suite de plusieurs incidents et accidents (très médiatisés) des appareils de l’US Marines Corps déjà basés dans le pays. Les deux V-22 japonais ont donc été débarqués dans le port d’Iwakuni, alors que qu’une vingtaine de manifestants exprimaient leur désapprobation. Les appareils devaient être initialement basés sur l’ile de Kyushu, mais l’opposition d’associations locales...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • J’ ai toujours trouve’ la formule du V22 séduisante , c’ quant même le mariage de l’avion et du hello , super vitesse pour un Adav , évidemment y a pas d’ omelette sans casser des oeufs , mais leur logiciel est fantastique , peut être digne de sauver leur b737 max du grand plongeon ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.