Accueil » L’U.S. Air Force investit 60 millions de dollars dans l’hypersonique

L’U.S. Air Force investit 60 millions de dollars dans l’hypersonique

L'U.S. Air Force a signé un accord de partenariat avec la société Hermeus. La start-up nord-américaine travaille sur plusieurs concepts d'avions autonomes capables d'atteindre Mach 5. L'enveloppe de 60 millions de dollars va permettre de tester en vol le démonstrateur Quarterhorse.

18.08.2021

Avec son projet d'avions autonomes à Mach 5, Hermeus a réussi à séduire à la fois la NASA et l'U.S. Air Force. © Hermeus

Le démonstrateur Quarterhorse a pour objectif de valider la technologie à cycle combiné imaginé par la société Hermeus autour d'un réacteur GE J85. Ce premier démonstrateur préfigure une série d'avions hypersoniques autonomes. Après avoir signé un accord de partenariat avec la NASA en février 2021, Hermeus s'engage à nouveau avec l'U.S. Air Force, qui avait déjà demandé à la start-up en 2020 de penser un Air Force One supersonique en lui allouant un budget de 1,5 millions de dollars. [embed]https://youtu.be/hU4TlFGjh2E[/embed] Hermeus a procédé...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • Michel

    Quand on ne peut pas faire de la recherche de haute technologie dans tous les domaines, le VMAX serait peut-être un meilleur choix qu’un nouveau concorde. Les ricains font les deux, mais nous, les petits français sans l’Europe, faut choisir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.