Accueil » Omega Air rachète les KDC-10 néerlandais

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Omega Air rachète les KDC-10 néerlandais

Alors qu'elle attend son premier A330 MRTT en 2020, l'aviation militaire néerlandaise a livré à la société américaine Omega Air le premier de ses deux KDC-10 au début du mois.

28.11.2019

Le KDC-10 T-264, ravitailleur en vol de l'aviation néerlandaise, a rejoint son nouveau propriétaire en Californie. © KLU

Entrés en service au sein de la KLU ( Koninklijke Luchtmacht – Aviation Militaire Royale hollandaise) en 1995, ce deux appareils avaient été achetés d’occasion auprès de la compagnie Martinair et modifié par la KLM et McDonnell Douglas en profitant de l’expérience acquise avec la construction des KC-10 de l’US Air Force.

Au cours de leur carrière longue de presque 25 ans, ces deux appareils ont participé à plusieurs détachements opérationnels, au-dessus des Balkans, de l’Afghanistan, de l’Irak, du Levant ou encore du Mali.

Ils viennent donc d’être rachetés par la société américaine Omega Air pour un montant qui n’a pas été communiqué. Si le premier, le T-264, a déjà été pris en compte par son nouveau propriétaire au début du mois de novembre, le T-265 est, lui, encore en service pour quelques mois en Europe.

Omega Air est une société privée basée en Californie qui dispose d’une flotte de trois ravitailleurs en vol, deux KC-707 et un autre KDC-10, assurant des missions au profit des avions de l’US Navy ou des Marines et qui sont aussi éligibles pour des contrats avec les forces aériennes alliées.

Les deux KDC-10 de la KLU étaient des visiteurs réguliers de l’aérodrome de Nîmes-Garons puisque leur maintenance était assurée par la société Sabena-Technics.

FrM

 

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.