Accueil » Un premier SEM reprend vie en Argentine

Un premier SEM reprend vie en Argentine

Retirés du service au sein de l'Aéronautique Navale française en juillet 2016, plusieurs Super Étendard Modernisés (SEM) ont été ensuite vendus à l'Argentine et acheminés l'an dernier. Le premier a repris vie il y a quelques jours.

26.05.2020

Les SEM bien emballés pour leur convoyage maritime. © Ministerio de Defensa

Les cinq avions, qui faisaient partie des derniers appareils opérationnels au sein de la Flottille 17F, numéros de coque 1, 31, 41, 44 et 51, ont ensuite rejoint l’Argentine par bateau après avoir été spécialement conditionnés.

il y a quelques jours, le ministère de la Défense Argentin a dévoilé une vidéo du SEM 44 au roulage sur laquelle ont note l’absence des bidons largables et du siège éjectable, ce qui explique son aspect très cabré.

Elle indique surtout que l’Argentine pourrait bien ne pas se contenter d’exploiter les nombreuses pièces reçue avec les cellules et le simulateur de vol associé et remettre donc les avions en ligne.

On ignore le nombre de Super Etendard encore opérationnels sur les 14 livrés à partir de 1981, dont 4 ont participé à la campagne des Malouines l’année suivante, et que ces SEM vont venir renforcer.

FrM

La France revend ses Super Etendard à l’Argentine


Retrouvez nous en podcast et vidéo

14 commentaires

  • lavidurev

    C est un honneur de la part de nos freres argentins qui peut etre gardent en memoire que le pere du tango Carlos Gardel etait francais d origine et que durant des siecles les Anglais furent nos ennemis sur mer… Plus recemment notre materiel s est revele tres efficace contre l armada Anglaise et l admiral Nelson a du se retourner dans sa tombe, clin d oeil a Trafalgar. Contrairement a certains faux freres de l UE qui preferent acheter du F35 US. (Danemark, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni). On ne change pas une equipe qui gagne.

  • Peter

    Ces Français…
    Champions du monde !

  • bernardbacquie
    bernardbacquie

    Désolé Peter, mais votre prénom et pseudo reflète certainement un manque d’objectivité. Non, les Argentins n’ont pas pris une claque monumentale lors de la guerre des Malouines. C’est plus beau que Falkland ce nom de Malouine qui vient de chez nous. Saint-Malo et donc Robert Surcouf qui avait déjà fait souffrir les Anglais. S’il n’est pas question dans mes propos de soutenir l’agression argentine, reflet d’une dictature voulant faire diversion d’une criminelle politique intérieure, je veux toutefois rétablir des vérités. Le gros des actions menées contre l’armada britannique fut le fait des Skyhawk. Les Super Étendard furent engagés que sur des actions coup de poing et ont fait mouche à chaque fois. Les Argentins étaient en limite d’autonomie et ne disposaient que de 30 secondes sur l’objectif. Par manque de chance, un Exocet n’a pas explosé après avoir atteint sa cible (peut-être parce que 15% de l’engin était britannique !!!). En outre, les British ont minimisé leurs pertes. Bien de leurs navires ont été mis au rebut when back home. Et leurs Harrier opéraient en défense, comme à la maison, à proximité de leurs bateaux. Et c’est pour ces raisons qu’à Bahia Blanca, siège de l’Armada Naval Argentina, le Super Étendard fait l’objet d’une vénération incroyable, concrétisation qu’il fut de la fierté de pilotes d’un courage exemplaire. Rappelons-nous que Pierre Clostermann leur avait rendu un hommage vibrant que n’avait pas du tout apprécié la Royal Air Force. J’ajouterai pour plaisanter un peu en ces temps moroses que pendant que l’armada British était aux Malouines, la Marine Française aurait pu investir nos îles anglo-normandes et l’Espagne récupérer Gibraltar. Albion est perfide, pourquoi pas les autres ?

  • Alpha

    @Peter : Super Etendard + Exocet = HMS Sheffield & HMS Coventry, cela vous dit quelque chose ?
    Je vous invite à lire la série de BD ‘Malouines, le ciel appartient aux faucons’ qui raconte et illustre très bien cela.
    « Las Malvinas son argentinas » 😉

    Sinon, c’est moi ou les essais de freinage sont un peu « brutaux » ?

  • Peter

    Ca ne leur a pas suffit de se prendre une gifle monumentale par les Britanniques en 1982 lors des affrontements aux îles Malouines ?
    N’ont’ils rien appris après avoir acheté et utilisé du matériel obsolète Français ?

    • SKOZ

      Obsolète ?
      Il faudrait demander aux marins du Sheffield et du Coventry ce que ça fait de se faire démolir par du matériel obsolète. Si la France avait livré plus de 5 missiles Exocet en 1982, la Royal Navy aurait souffert. Le SE est un tueur de navires, pas un avion de chasse. Ça n’enlève rien au fait que l’armée anglaise était bien plus professionnelle et auraient fini par récupèrer les Malouines. Mais les argentins ont peut-être bien raison d’acheter du matériel éprouvé et pour une bouchée de pain. Choix finalement plus cohérent que ceux des pays qui achètent un F35 inutilisable à prix d’or, histoire de lécher les pompes des USA et de toucher des commissions de Lockhed Martin.

      • Frédéric Marsaly
        Frédéric Marsaly

        En 82, le duo SUE-Exocet était ce qu’on faisait de mieux. Mais 38 ans plus tard la défense des navires de Sa Majesté n’est plus la même. Ne comparons pas des situations qui n’ont plus rien à voir.

      • Hernan F

        Les navires coulés par les Super Étendard argentins et ses Exocet ont été le Sheffield le 4 mai 1982 et l’Atlantic Conveyor le 25 mai 1982.
        Le 30 mai 1982 avec le dernier Exocet les « SuE » attaquent le porte-avions Invincible.

    • FROMMER Jean-Loup

      Pour que l’As des As Français de la Seconde Guerre mondiale, Clostermann, ancien Wing Commander dans la RAF, se déplace en Argentine, pour saluer le courage et la splendide bravoure des pilotes argentins lors des affrontements aux Malouines… il me semble qu’il avait écrit sur ce sujet…
      « Cher Peter », revoyez votre papier, et surtout refaites le point sur les dégâts que l’aviation argentine a infligé à la Navy de l’intrépide Albion… qui s’est fait aider par les Américains…
      Mais ne parlez surtout pas de « gifle monumentale », et du matériel obsolète français qui a permis de couler des bâtiments, comme le Sheffield !!
      Quelle partialité de votre part!

    • Aff le loup

      Also late ?
      Comme on dit en rugby « Good game sir ! »

    • Jeg

      Pauvre Peter
      Quel manque de culture et de retenue

  • Stormy
    Stormy

    Quoiqu’il en soit, les derniers Superbe-Etendards volant dans le monde. Souhaitons-leur longue vie !
    A chaque fois que je croise un collègue argentin (je suis dans l’aviation civile maintenant…) je finis par lui dire que j’ai volé sur un avion qui n’a existé qu’en France et en Argentine (les Irakiens ne furent que brièvement prêtés….) et jusqu’à présent, je n’en ai pas encore trouvé un qui ai percuté. Je n’écris pas les raisons qui me viennent à l’esprit.
    Et comme je fais du bon CRM de cockpit, à lui je dis Malouines (Malvinas) et quand j’ai un collègue anglais, je dis Falklands si ça vient dans la conversation….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.