Accueil » Eagle, l’œil des hélicoptères et futurs VTOL d’Airbus

KOPTER SH09

Eagle, l’œil des hélicoptères et futurs VTOL d’Airbus

Airbus Helicopters a mené une campagne de tests en vol pour la validation du projet Eagle. Le système, embarqué sur un VTOL (Vertical Take-Off and Landing), analyse l'image de manière à automatiser le décollage, l'approche et l'atterrissage du véhicule.

19.12.2017

Après de premiers tests concluants avec désignation d'une cible et son suivi automatique lors d'une approche pilotée manuellement, les prochains tests devraient être menés de manière automatique © Airbus Helicopters

Le Projet Eagle pourra équiper les hélicoptères Airbus actuels mais également les véhicules à atterrissage et décollage verticaux (VTOL) en cours de développement par l’avionneur européen. Après une première campagne de tests en mai 2017, c’est un hélicoptère H225 qui a été équipé du système Eagle.

Les tests en vol, menés le 14 décembre 2017 à Marignane, ont démontré la capacité du système à sélectionner une cible de taille réduite au sol, à une distance maximum de 3 km, et de la suivre automatiquement pendant l’approche effectuée par le pilote. Les tests ont également validé l’architecture et les composants principaux d’Eagle, comme l’optronique gyro-stabilisée et le traitement des données.

Baptisé Eagle (Eye for Autonomous Guidance and Landing Extension, littéralement « Œil pour le guidage et l’atterrissage automatisé« ), ce projet de recherche vise à recueillir et analyser des images puis à insérer les données dans l’avionique, de manière à améliorer l’information transmise aux pilotes et à réduire leur charge de travail. Le but est également d’automatiser et de sécuriser l’approche, le décollage et l’atterrissage dans des environnements complexes.

Les prochaines étapes de la campagne de tests se focaliseront sur la connexion d’Eagle au système de contrôle de vol automatique de manière à entièrement automatiser l’approche d’une zone d’atterrissage sélectionnée.

Trois caméras haute résolution, dont une gyro-stabilisée, composent le système optronique qui permet de détecter des objets et de les suivre. Le système de traitement des données est également doté de capacités d’apprentissage.
Dans la pratique, Eagle détecte le H marquant l’héliport ou un objet signalant sa présence et guide le véhicule VTOL vers ce point d’aboutissement.

Airbus prévoit une future version du système Eagle intégrant un laser, qui pourrait permettre la détection d’obstacles et le reconstitution en 3D du terrain et de l’environnement. F.M.

Airbus Helicopters voit voler les taxis autonomes avant 10 ans

Des technologies futuristes sur les hélicoptères Airbus de 2020

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.