Accueil » Le banc test du CityAirbus sous tension

Le banc test du CityAirbus sous tension

Airbus a annoncé le 19 décembre 2017 avoir terminé l'assemblage du banc test du véhicule à atterrissage et décollage vertical CityAirbus. "L'iron bird" (oiseau de fer), qui permet la validation des données électriques, mécaniques et thermiques, a été mis sous tension pour la première fois.

21.12.2017

CityAirbus est un véhicule VTOL électrique dédié à la mobilité urbaine et pouvant emporter quatre passagers © Airbus

Airbus fait un nouveau pas dans le développement du CityAirbus en mettant sous tension le banc test à l’échelle 1, qui intègre les systèmes de propulsion électrique, l’électronique développée par Siemens, et les éléments mécaniques, dont les moteurs, qui composeront l’eVTOL (véhicule électrique à décollage et atterrissage vertical).

Le banc test, appelé « iron bird » est installé à Taufkirchen, en Allemagne. Il permet d’opérer l’intégralité du système de propulsion électrique, depuis les contrôleurs de vol jusqu’aux hélices. Après vérification et maturation sur cet « iron bird, » le système de propulsion sera intégré au démonstrateur à la mi-2018.

En parallèle, le développement du démonstrateur est en cours. Les première pièces structurelles ont été produites et devraient être assemblées prochainement. Airbus prévoit le premier vol du démonstrateur pour la fin 2018. F.M.

Premiers tests du système de propulsion du CityAirbus

Des technologies futuristes sur les hélicoptères Airbus de 2020

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.