Accueil » Le Kamov 32A11M amélioré débute ses essais en vol

Le Kamov 32A11M amélioré débute ses essais en vol

Version de lutte anti-incendie améliorée du populaire Kamov 32, disposant d'une nouvelle motorisation et d'un système de largage moderne, le KA-32A11M a débuté ses essais en vol à Kumertau dans l'objectif d'obtenir sa certification en 2023.

18.11.2021

Le premier Kamov KA-32 "upgradé" lors de son premier vol le 17 novembre 2021. © Rostec.

Avec deux turbines VK-2500PS-02 plus puissantes, les ingénieurs de Rostec espèrent augmenter la charge utile de l’appareil de quelque 1 600 kg y compris par temps chaud et en altitude.

L’avionique, totalement revue et sous forme de glass cockpit, même modèle que celui utilisé sur l’Ansat et sur les Mi-38 civils, devrait aussi faciliter la tâche de l’équipage. L’appareil sera compatible avec l’usage de jumelles de vision nocturne.

Le système anti-incendie baptisé SP-32 est constitué de quatre réservoirs de 1 000 litres chacun, donc de quatre portes de largages disposant d’une ouverture régulée, et d’un réservoir d’émulseur (largage au « moussant ») de 400 litres.

Le système de pompage automatique permet de remplir les quatre tonnes d’eau en 60 secondes. L’hélicoptère peut être équipé d’un canon à eau pour les travaux « de précision ».

Plus original, l’ensemble du système SP-32 est chauffé lui permettant d’être utilisable jusqu’à -20°c.

Ces améliorations portée sur ce nouveau modèle livrable à partir de 2023 ont aussi été proposées en rétrofit notamment pour les appareils en service en Corée du Sud.

FrM

Nouvelles capacités de lutte anti-incendie pour l’hélicoptère Ka-32A11M

 


close






Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.