Accueil » Les hélicos russes de Rostec s’attaquent au Golfe

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Les hélicos russes de Rostec s’attaquent au Golfe

Dubai 2019. Russian Helicopters Holding Company (Rostec) présente pour la première fois dans un salon au Moyen-Orient, ses derniers hélicoptères civils, en particulier le Mi-38, l’ANSAT, et le projet VRT500 conçu pour l'agglomération, par sa filiale VR-Technologies.

19.11.2019

La maquette du VRT500 à Dubai. VR-Technologies annonce un diamètre de rotor de 8,4 m, 3,77 m de hauteur, 8,09 m de longueur pour cette petite machine de 5,3m3 capable d'atteindre 250 km/h. © Rostec

Le Mi-38 est le plus massif des deux hélicoptères civils présentés par Rostec au salon aéronautique de Dubai. Le Mi-38 présente en effet 15,6 t. de masse max. au décollage, et 5 t. de charge possible en soute ou sous élingue. Ses moteurs TV7-117V – de 2.800 ch au décollage – sont placés en arrière de la transmission du rotor principal, et pas en avant de celui-ci, comme sur les hélicoptères classiques. Sa résistance aérodynamique s’en trouve réduite, ainsi que le niveau sonore en cabine, et sa sécurité améliorée. A Dubai, c’est la 1e fois qu’il est présenté en vol à l’étranger. Plus petit, le Ansat de 5 passagers, est lui aussi présenté en vol au salon. 

Autre « 5 places », le projet VRT500 : un contrat a été signé sur le salon, pour l’intégration du PW207V de 700 ch. Sa maquette y est exposée pour la 1e fois à l’étranger, par Rostec et l’investisseur local Tawazun, dans la cadre d’un programme de mobilité aérienne en ville, environnement pour lequel il est optimisé, avec ses rotors coaxiaux. Le prototype sortira à la mi-2020, déclare le PDG de VR-Technologies, Alexandre Okhonko, qui insiste sur les objectifs de sécurité, de mobilité, et de confort, en ville. Les présentations Rostec appliquent une nouvelle approche commerciale à l’export pour les produits russes, impliquant le Ministère du commerce, le Centre d’exportation de Russie, et les sociétés de leasing, déclare son PDG, Sergey Chemezov.

François Brévot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.