Accueil » Safran accompagne Leonardo pour son premier vol avec du carburant aérien durable

Safran accompagne Leonardo pour son premier vol avec du carburant aérien durable

L'hélicoptère AW149 Common Platform Demonstrator de Leonardo, motorisé avec l’Aneto-1K de Safran, a volé avec du carburant aérien durable (SAF), le 12 novembre 2021, entre Bristol et Yeovil au Royaume-Uni. Durant ce vol, les moteurs de l’hélicoptère ont fonctionné avec du biocarburant fabriqué à partir d'huile de cuisson usagée. 

22.11.2021

L'AW149 de Leonardo est en course dans le marché New Medium Helicopter (NMH) du Ministère de la Défense du Royaume-Uni. © Leonardo

Si l’AW149 motorisé par Safran est sélectionné dans le cadre du programme New Medium Helicopter (NMH) du Ministère de la Défense du Royaume-Uni (MOD), une part importante de la fabrication et de la maintenance de ses moteurs Aneto-1K sera réalisée par Safran Helicopter Engines UK, à Fareham, précise le motoriste français. En s’appuyant sur le modèle de services en place pour les moteurs RTM322 des flottes d’hélicoptères Apache et Merlin des forces britanniques, Safran prévoit de renforcer ses équipes en charge de la maintenance, du support technique et de la logistique. 

Le moteur Aneto-1K de Safran Helicopter Engines qui équipe l’AW149 de Leonardo, constitue une solution déjà qualifiée et disponible « sur étagère » pour le MOD, permettant des livraisons en moins de 24 mois. © Safran Helicopter Engines

Destiné aux hélicoptères civils et militaires, l’Aneto-1K s’appuie sur l’expérience accumulée durant deux millions d’heures de vol avec le moteur RTM322, lors de missions militaires exigeantes. Il intègre des technologies de dernière génération, et dispose d’une puissance supérieure, de 2.500 shp, et d’une fiabilité accrue. L’Aneto-1K a été certifié en 2019 après une campagne d’essais intensive de plus de 5.000 heures au sol et en vol, et constitue actuellement un choix de moteur très performant pour les hélicoptères AW189K et AW149 de Leonardo. 

L’AW149, équipé de ce moteur, constitue une solution déjà qualifiée et disponible « sur étagère » pour le MOD, permettant des livraisons en moins de 24 mois.

L’utilisation de SAF, avec un taux d’incorporation de 100 %, permettrait de réduire jusqu’à 80 % les émissions de CO2. Aujourd’hui, tous les moteurs Safran sont certifiés pour fonctionner avec un mélange pour moitié de ce type de carburant et de kérosène classique.

Les trois pistes de décarbonation de Safran Helicopter Engines


close






Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.