Accueil » Air Sénégal commande deux A330neo pour un nouveau départ

Air Sénégal commande deux A330neo pour un nouveau départ

Les A330neo d'Air Sénégal devraient être mis en service en 2018, alors que la compagnie projette de réouvrir une ligne Dakar-Paris © Airbus

Après avoir dû cesser ses activités, Air Sénégal se reconstruit peu à peu. La compagnie a commandé deux A330neo à Airbus au cours du Dubai Airshow (12-16 novembre 2017) pour assurer les liaisons moyen et long-courrier. Au salon du Bourget en juin 2017, Air Sénégal avait commandé deux ATR 72-600 qui seront dévolus aux dessertes régionales.

Créée en 2009, la compagnie Sénégal Airlines avait dû suspendre ses vols à la suite de graves difficultés financières. Perdant sa licence en 2016, la compagnie renaît sous le nom d’Air Sénégal, soutenue par le gouvernement du pays. Les opérations de la compagnie devraient reprendre en 2018 avec notamment une liaison Dakar-Paris.

Le phénix, qui renaît peu à peu de ses cendres, affiche son ambition en commandant à Dubaï, lors du salon aéronautique qui s’est tenu du 12 au 16 novembre...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Je serais tenté de dire « Encore »
    Ces compagnies Africaines qui naissent, disparaissent pour mieux renaître encore …
    Tout cela ne fait pas très sérieux !

    Répondre
    • Il faut connaitre les dessous de manteau de l’aviation civile en Afrique francophone pour connaitre les raisons de ces sempiternelles faillites.
      Ces compagnies font systématiquement l’objet de la concurrence de Air-France qui veut garder au possible son monopole sur les vols vers et en partance de l’Afrique francophone. Néocolonialisme et états très vassalisés oblige.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(30) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(33) [1]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.