Accueil » ATR supprime 186 emplois en France

ATR supprime 186 emplois en France

Le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux a annoncé la réduction de moitié de organisation de production qui s’accompagne de la suppression de 204 emplois, dont 186 en France à partir d l’automne 2020.

2.07.2020

Dans le sillage de sa maison-mère Airbus, ATR dévoile son plan de crise. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Malgré le soutien gouvernemental qui lui a permis de limiter ces nécessaires mesures d’adaptation, ATR table sur une reprise lente du trafic aérien régional. « ATR a dû envisager, en plus d’autres mesures telles que la maîtrise de ses coûts et d’autres leviers financiers, d’adapter sa taille à cette situation nouvelle et inattendue. », justifie la filiale d’Airbus et de Leonardo. Elle s’engage à assurer le support de sa flotte à travers le monde, et de poursuivre « le développement de produits capables d’ouvrir de nouveaux marchés, tels que l’ATR 42-600S, à décollage et atterrissage courts, et la version cargo de l’ATR 72-600. » a indiqué Stefano Bortoli, Président exécutif d’ATR. En 2019, ATR a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires.

ATR à la conquête de nouveaux marchés de niche avec le 42-600S STOL

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

  • delmondo patrico

    Quel gâchis, de le mettre en veille, un avion ultra fiable, de référence Mondiale en Tous points ! Pouvant étre facilement évolutif dans de nombreux domaines civils et aussi militaires ! Hybride et bien sûr allégé et amélioré !
    Dommage car j adore cet avion, pourtant non intervenant dans le monde aéronautique ! je me l imagine à chaque fois, dans d autres missions et une autre dimension …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.