Accueil » Auvergne-Rhône-Alpes soutient le projet Aeroprint de Dassault Aviation

Auvergne-Rhône-Alpes soutient le projet Aeroprint de Dassault Aviation

La Région s’engage à soutenir le projet Aeroprint en faveur de l’industrialisation de la Fabrication Additive appliquée à l’aéronautique, à hauteur de 10 M€. Il sera développé sur le site de Dassault à Argonay.

28.06.2019

Laurent Wauquiez (Région Auvergne-Rhône-Alpes) et Éric Trappier (Dassault Aviation) ont signé au 56ème salon du Bourget, un protocole d’accord pour le démarrage du projet Aeroprint. © AURA

Le programme Aeroprint, porté par Dassault Aviation, est un projet collaboratif de R&D ambitieux qui doit contribuer à lever ces verrous. Il s’agit de développer, qualifier et mettre en place un démonstrateur préindustriel de fabrication métallique multi- matériaux (Titane et Aluminium), capable de fabriquer des pièces complexes et critiques certifiées.

Le programme doit déboucher sur l’installation à partir de 2020, au sein du site Dassault d’Argonay (74), d’une ligne pilote industrielle de fabrication additive de pièces métalliques certifiées pour être intégrées à des avions. Cette ligne pilote a vocation à être ouverte à tous les membres du consortium du projet Aeroprint.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes qui estime que la fabrication additive est une technologie de rupture pour l’avenir du secteur industriel  a déjà consacré un budget de 11,3 M€ depuis 2016 pour la recherche et l’innovation dans ce secteur. Elle a décidé de s’engager à hauteur de 10 M€ dans le projet Aeroprint.

Il est prévu que les membres du consortium soient :

  • Partenaires industriels : Dassault Aviation, Constellium, AddUp, Alprobotic, Tekna, Comefor du groupe WeAre aerospace
  • Centres de ressources technologiques : CEA Tech, Manutech
  • Partenaires académiques du consortium Initiative 3D : INP Grenoble, Ecole des
  • mines de Saint-Etienne, SIGMA Clermont et INSA Lyon
  • Les pôles de compétitivités : Viaméca et Mont Blanc industrie

Les partenaires du programme Aeroprint auront pour objectif de signer un accord de consortium permettant un démarrage du projet au 1er novembre 2019.

Le programme Aeroprint sera mené sur 5 ans : quatre années de recherche, développement et innovation, plus une année de test et validation pour sécuriser l’industrialisation.

Son coût total est évalué à 25 M€. La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée à mobiliser ses dispositifs de soutien à la Recherche et à l’Innovation (Fonds FEDER inclus), pour un montant d’aide total de 10 M€ sur la période 2019-2024.

Les 4 jalons majeurs d’AEROPRINT sont prévus comme suit :

  • 2021 : Lancement de l’atelier démonstrateur sur Argonay
  • 2022 : Premières pièces produites par utilisation de la fabrication additive de manière industrielle
  • 2023 : Pièces produites par utilisation de la fabrication additive optimisées avec post-traitement robotisé
  • 2024 : Cellule préindustrielle robotisée et fabrication des pièces démonstrateurs certifiées aéronautique

Laurent Wauquiez joue l’aéronautique gagnante

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.