Accueil » Boeing annonce une deuxième vague de licenciements

Boeing annonce une deuxième vague de licenciements

Sur les 9 premiers mois de 2020, Boeing a réalisé un chiffre d’affaires de 42,9 Md$ (-27%). Celui des avions commerciaux a été divisé par deux. Celui de la défense et de l’espace est en hausse de 3%

29.10.2020

L'administration américaine soutient Boeing à travers des commandes militaires supplémentaires. © Boeing

Sur les neuf premiers mois de 2020, Boeing a livré 98 avions commerciaux contre 301 un an plus tôt. Conséquence directe : le chiffre d’affaires de la branche plonge de 54% (11,434 Md$ contre 24,793 Md$). Les résultats de la branche Defense, Space and Security permettent d’amortir le recul global (-27%). Les commandes publiques de 8 F-15EX, 9 MH-47G Block II Chinook et de quatre satellites supplémentaires sont évidemment providentielles. Boeing fait toutefois remarquer que l’export représente 30% du volume des commandes de ce département (62 Md$).

La situation de Boeing demeure néanmoins critique. 7.000 emplois supplémentaires vont être supprimés d’ici fin 2021. Cette annonce fait suite à une précédente : en juillet 2020, une première réduction d’effectifs portait sur 19.000 emplois. Le groupe américain prévoit de supprimer au total 30.000 emplois en deux ans et passer de 160.000 actuellement à 130.000 à terme.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.