Accueil » Boeing resserre son emprise sur le KC-390 d’Embraer

Boeing resserre son emprise sur le KC-390 d’Embraer

En même temps qu’il annonçait la prise de contrôle du programme d’avion de transport régional E-Jet d’Embraer, Boeing annonçait également un nouvel accord relatif à l’avion de transport militaire brésilien KC-390.

9.07.2018

Le KC-390 d’Embraer a effectué son premier vol en février 2015. La première livraison est prévue fin 2018. © Embraer

Sur le même principe de la co-entreprise concernant les biréacteurs civils E-Jet, Boeing et Embraer ont choisi d’en créer une seconde pour « promouvoir et développer de nouveaux marchés et de nouvelles applications pour les produits et services de défense, et tout particulièrement l’avion multi-missions KC-390 ».

Il y a tout juste deux ans, en juillet 2016, à l’occasion du salon de Farnborough, Embraer et Boeing avaient annoncé avoir franchi une nouvelle étape dans le partenariat qu’ils avaient mis en place en 2012 autour du programme KC-390. L’accord initial prévoyait que les deux constructeurs assureraient ensemble la promotion du nouvel avion militaire de transport et de ravitaillement brésilien. L’accord de 2016 prévoyait que Embraer se concentrerait sur la commercialisation du KC-390 et Boeing sur son soutien opérationnel. A travers la co-entreprise, Boeing prend l’ascendant sur le KC-390.

Alors que la première livraison à l’armée brésilienne est prévue fin 2018, depuis le début de l’année, le KC-390 a été victime de deux incidents, dont une sortie de piste en mai 2018.

Sortie de piste pour le KC-390

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.