Accueil » Boom annonce le « roll out » du prototype de son supersonique fin 2019

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Boom annonce le « roll out » du prototype de son supersonique fin 2019

L’assemblage de l’avion démonstrateur biplace a débuté. Le XB1 (à l’échelle 1/3 de la version  de ligne « Overture ») devrait sortir des hangars de la startup américaine en décembre 2019 pour effectuer son premier vol supersonique en 2020.

20.06.2019

La cabine du supersonique surprend par la taille des hublots. Boom assure réussir cette prouesse sans risque accru de casse en vol et donc de dépressurisation. © Boom

Cette semaine au salon du Bourget, le fondateur et PDG de Boom, Blake Scholl, n’avait pas grand chose de nouveau à annoncer si ce n’est son optimisme. Il croit dur comme fer au remplaçant de Concorde 50 ans après. « Nous possédons aujourd’hui la technologie de pointe permettant d’effectuer des voyages aériens plus rapides et nos équipes travaillent sans relâche sur le projet. »

La start-up du Colorado compte désormais 150 salariés et de nouveaux partenariats ont été dévoilés, possibles grâce à une centaine de millions de dollars levés au printemps. Dassault Systèmes va se charger de la conception 3D et Stratasys de l’impression 3D. La start-up Promotheus fournira un carburant « neutre en carbone » grâce à sa technologie de capture de carbone dans l’air pour la transformer en kérosène. JPA Design enfin se chargera de l’aménagement de la cabine.

Supersonique : les américains tentent un passage en force

La fonction même du XB1 (composé de 4.000 pièces dont 725 déjà assemblées) n’est pas la certification du futur Supersonique. Il s’agit plutôt d’effectuer une série de vols tests avec les caractéristiques similaires au vrai modèle (matériaux composites avancés en fibre de carbone, voilure delta, propulsion à géométrie variable). Reste une question de taille, avec quels moteurs sera propulsé le futur supersonique ? Ceux-ci n’ont toujours pas été choisis, ni le nombre de versions proposées. S’agira-il d’un tout nouveau concept de turboréacteur ou un modèle dérivé d’un réacteur existant ? Blake Scholl promet, lui, un premier vol d’Overture en 2023, c’est à dire demain.

Jérôme Bonnard

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et reporte d'images, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen en 2011. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM multiaxe. Il a rejoint l'équipe rédactionnelle de Aerobuzz.fr en 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique.

7 commentaires

  • bdd13
    bdd13

    Promotheus…. baguette magique ? Transformer du CO2 pour fabriquer du fuel… Un grand rêve (sans intérêt ?) que d’autres sociétés aujourd’hui disparues ont tenté de nous faire avaler (ex : Joule unlimited).
    Aucune information en tout cas ne semble filtrer de cette société quant à son procédé (certes stratégique et donc protégé). Mais bon ça ne change pas le problème, car on remet toujours du CO2 dans l’atmosphère au bout du compte et on n’en sort pas.

  • Mosquito

    Pas de moteurs — quoique leur site annonce des J85 (!), qui plus est brûlant du carburant « écologique » (!!) —, des délais irréalistes, la promesse de rendre le vol supersonique aussi abordable qu’une classe économique et un partenariat avec une startup bidon pour faire du kérosène à partir de CO2 (c’est-à-dire en émettant, au total, plus de CO2 qu’avec du kérosène fossile)… Pas de doute, à une époque où les télécommunications ont largement réduit le besoin de liaisons aériennes rapides, l’économie va très bien pour se permettre de financer ce genre d’extravagances !

    Le plus inquiétant reste que ces trublions vont probablement réussir à faire sauter les normes environnementales du secteur, ce qui permettra aux autres constructeurs de s’engouffrer dans la brèche. Je ne doute pas que le bruit puisse être largement atténué (c’est d’ailleurs l’angle d’attaque exclusif du lobby supersonique), mais en ce qui concerne les émissions…

  • DAUMONT

    Boom ? Le bruit de l’avion en supersonique ? Original !

  • pg74

    En tous cas, question « buzz », cela fonctionne….!!

  • Bruno

    A la lecture de l’article, le mot « optimisme » pourrait même être remplacé par « inconscience » !
    Bonne chance à cet entrepreneur original qui donne l’opportunité à des ingénieurs et compagnons de travailler sur un programme original !

  • DC

    Son aile ressemble furieusement à celle de notre regretté Pointu !

  • Robert Le Borgne

    Utopie ! Il n’y aura pas d’autre supersonique tant que l’on volera au pétrole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.