Accueil » Dassault mobilise sous la bannière « Make in India »

Dassault mobilise sous la bannière « Make in India »

Le 23 septembre 2016, 36 avions de combat Rafale ont été acquis pour équiper l’Armée de l’Air Indienne. © Dassault Aviation - P. Stroppa

Rafale International a rencontré plus de 100 PME françaises en présence de représentants de l’Ambassade d’Inde en France, au cours de deux séminaires de travail qui se sont tenus à Paris à Bordeaux.

A l’occasion de ces rencontres BPI France et la Direction Générale de l’Armement ont participé à ces deux évènements. qui se sont tenues le 19 septembre à Paris en partenariat avec le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) et le 21 septembre à Bordeaux sous le patronage du Conseil régional de la Nouvelle Aquitaine, Rafale International Rafale International est un G.I.E (Groupement d’Intérêt Economique) formé par...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(2) { [0]=> int(34) [1]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • bonjour.
    d’ apres ce que je comprends de ce texte, Dassault veut que des sous traitants Francais du rafale externalisent leur production en Inde, pour favoriser leurs contrats avec les Indiens.
    bel exemple d’ egoisme a court terme, car quand tous les fabriquants francais auront delocalise, on aura perdu, non seulement les emplois, mais aussi le savoir faire, ce qui est aussi grave qu’ inquietant pour l’ avenir!
    Dassault a til oublie qu’ il vit de marches d’ etat???.

    Répondre
    • Ce n’est pas exactement cela. La « contre partie » porte sur une très faible partie de sous traitance d’un élément de l’avion de chasse qui reste à définir. Le Rafale sera toujours made in France donc pas d’inquiétudes pour l’emploi. C’est sur le modèle Falcon 2000 que se portera la fabrication made in India (source Air et Cosmos). Elle sera compensée par la montée en puissance de la gamme F5X d’ici 2020 si tout va bien. Je quiet!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(34) [1]=> int(33) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(34) [1]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.