Accueil » La transformation 4.0 de Mecachrome passe par Evora

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

La transformation 4.0 de Mecachrome passe par Evora

Mecachrome continue son virage dans l’ère de la 4ème Révolution Industrielle. Le groupe français s'apprête à mettre en production en série son premier centre d'usinage de pièces en titane équipé de sa technologie brevetée de refroidissement cryogénique de la coupe, à Evora au Portugal.

17.10.2017

Le Groupe Mecachrome accélère sa dématérialisation de l'information avec le lancement de sa troisième usine sans papier à Evora. © Mecachrome

Le premier centre d’usinage cryogénique de Mecachrome sera lancé en production série au cours du dernier trimestre 2017, sur le site d’Evora, pour l’usinage d’ébauche ‎et de finition d’une pièce Titane du moteur LEAP du consortium CFM, en attendant son déploiement sur d’autres sites et d’autres pièces de moteur ou de structure. « Compte-tenu de la croissance de l’utilisation du titane dans l’aéronautique aujourd’hui, Mecachrome a déployé des efforts importants d’innovation pour ce matériau », note Olivier Martin, Directeur R&D/Innovation à Mecachrome.

Deux « usines sans papier » en France

Mecachrome a récemment lancé deux usines Green Field totalement dématérialisées du point de vue de l’information de traçabilité des pièces. Sur le site de Sablé-sur-Sarthe (projet Aubes) et sur celui de Varhiles en Ariège (l’usine MKAD), tout est géré par une solution intégrée, qui autorise également du contrôle qualité. « Une vraie rupture en matière de qualité et d’ergonomie pour les techniciens experts, formés à l’emploi de tablettes pour l’exécution de leurs tâches quotidiennes », précise le groupe.

« Actuellement Mecachrome Aeronautica, troisièmeème usine sans papier du groupe, est en cours d´alimentation du système en données de production. L´objectif étant de fiabiliser et standardiser les informations pour garantir des productions robustes et pérennes indépendamment de l´expertise de l´utilisateur. Cela demande un grand savoir-faire en amont et un travail de mise au point avec des régleurs de très bon niveau », explique Christian Santos, Directeur de l’Usine d’Evora.

Les autres usines du Groupe ciblent maintenant un déploiement rapide de cette solution, pour accompagner leur quête de l’excellence opérationnelle.

Mecachrome se lance dans l’usinage cryogénique en série

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.