Accueil » L’A321LR reçoit sa double certification EASA-FAA

L’A321LR reçoit sa double certification EASA-FAA

Avec l’obtention de ses certifications européenne et américaine, l’A321neo « Long Range » va désormais pouvoir débuter sa carrière transatlantique. Au passage, l'A321neo gagne en souplesse opérationnelle.

2.10.2018

En version "Long Range", avec trois réservoirs auxiliaires et une masse maximale au décollage de 97t, l'A321LR peut transporter jusqu'à 206 passagers. © Airbus

Grâce à ses trois réservoirs centraux auxiliaires (ACT ou Additional Centre Tanks), l’A321neo en version « Long Range » (LR) a une autonomie de 4.000 NM soit 7.400 km. L’obtention de l’autorisation ETOPS 180 qui lui permet de voler sur un seul moteur pendant un maximum de trois heures pour rejoindre un aéroport de déroutement lui ouvre l’Atlantique.

La double certification porte sur la possibilité d’installer jusqu’à trois réservoirs centraux auxiliaires (l’A321neo a déjà la possibilité de recevoir jusqu’à deux réservoirs additionnels) et le système de carburant adéquat. Elle concerne également la modification de la structure du fuselage permettant de redistribuer les portes, le renfort du train d’atterrissage et l’augmentation de la masse maximale au décollage à 97 tonnes.

La nouvelle structure de la cabine (ACF ou Airbus Cabin Flex) sera la norme pour les 321neo livrés à partir de 2020. La masse maximale à 97 t et le troisième réservoir auxiliaire (avec le système de carburant correspondant) seront quant à eux proposés en option. Cela devrait apporter de la souplesse dans l’exploitation des A321neo, les opérateurs pouvant jouer sur les configurations cabines et la capacité des soutes. Toutes les combinaisons sont possibles en fonction de la mission à remplir.

En même temps qu’il gagnait ses certifications, le programme A321LR a perdu sa compagnie de lancement, en l’occurrence Primera Air qui a cessé ses opérations le 2 octobre 2018. Elle exploitait deux A321neo entre Paris et la côte Est des Etats-Unis. Elle aurait du recevoir son premier A321LR en octobre 2018. La première livraison reste programmée dans les jours à venir, mais avec une autre compagnie de lancement dont le nom n’a pas encore été révélé.

Avec l’A321LR, le monocouloir européen devient transatlantique

Premier vol pour l’A321LR

L’A321LR tient ses promesses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.