Accueil » Le dixième prototype (FTV10) du Mitsubishi Spacejet a volé

Le dixième prototype (FTV10) du Mitsubishi Spacejet a volé

Présenté en 2007 au Salon du Bourget, lancé officiellement l'année suivante, le programme de l’avion régional Spacejet verra-t-il enfin le bout ? Cet énième premier vol de prototype est selon Mitsubishi Aircraft Corporation celui, enfin, de la phase de certification finale.

19.03.2020

L'ex MRJ (Mitsubishi Regional Jet) rebaptisé Spacejet en 2019 par Mitsubishi Aircraft Corporation s'envole avec beaucoup de retard. Le marché des avions biréacteurs de transport régional est déjà très convoité. © Mitsubishi Aircraft

Le monocouloir japonais immatriculé JA26MJ, Spacejet M90, a décollé en début d’après-midi (heure locale) de Nagoya le 18 mars 2020 pour un vol au-dessus du Pacifique d’une heure et 47 minutes. Selon Mitsubishi Aircraft Corporation, il s’agit d’un vol réalisé en « conditions normales, sans problème et comme prévu conformément au programme » a précisé Alex Bellamy, directeur du développement de Mitsubishi Aircraft Corporation et de rajouter : « C’est le travail acharné d’une équipe dévouée, l’aboutissement d’une transformation organisationnelle et tous les changements en matière d’ingénierie effectués depuis 2016. »

Il faut dire que l’entrée en service de l’appareil était à l’origine prévue en… 2013. Le premier prototype n’a volé qu’en novembre 2015. Un mois après le premier report de livraison était annoncé pour 2018. Mais en janvier 2017, l’avionneur n’envisageait déjà plus de mise en service avant mi-2020. A l’époque le constructeur devait revoir la résistante des ailes et du train d’atterrissage. La mise en service du Spacejet M90 a subi au total six reports. Le dernier a été annoncé le 5 février 2020, à cause de la conception des systèmes électriques à revoir.

Le Mitsubishi MRJ se pose au Bourget

Les tests en vol avait pourtant repris il y a tout juste un an, en mars 2019. Les moteurs Pratt & Whitney GTF PW1200G qui équiperont l’appareil, ont eux débuté les tests en février 2020 au centre d’essai de Mitsubishi à Moses Lake (état de Washington) sur le prototype 1 (FTV10).

Dans les semaines à venir, Mitsubishi Aircraft prévoit de poursuivre les essais en vol sur le FTV10 à Nagoya, avant de le convoyer à Moses Lake pour rejoindre le reste de la flotte d’essais du SpaceJet M90.  La phase finale de la certification de type pourrait enfin avoir lieu, toujours d’après l’avionneur.

Le Spacejet M90 est prévu pour 88 passagers en une classe, alors que la version M100 annoncée en juin 2019 sera de 76 sièges et optimisée pour être conforme à la « scope clause » du marché US en cabine à trois classes. Mitsubishi, prudent, ne parle pas d’entrée en service avant fin 2021 voir même 2022. Le bout du tunnel, peut-être, alors que ce programme aurait déjà coûté près de 7,5 milliards de dollars. Le premier client ANA (All Nippon Airways) devra donc patienter encore un peu. JB

Mitsubishi récupère le programme CRJ de Bombardier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.