Accueil » « Le harcèlement sous quelque forme que ce soit, n’est pas toléré chez Boeing. »

« Le harcèlement sous quelque forme que ce soit, n’est pas toléré chez Boeing. »

En réaction aux événements de Minneapolis, Dave Calhoun, PDG de Boeing, s’est adressé à ses employés pour rappeler les valeurs de l’entreprise et condamner toutes formes de persécution et de discrimination.

2.06.2020

"Chacun d'entre nous est censé agir avec intégrité, promouvoir la diversité et l'inclusion, et traiter les autres avec confiance et respect." Dave Calhoun, PDG de Boeing. © Boeing

Dave Calhoun, PDG de Boeing, s’est déclaré découragé face aux événements de Minneapolis : « Chaque fois que ces événements se produisent, ils suscitent toute une série d’émotions : colère, peur, tristesse, souffrance. Pour ceux d’entre vous qui ressentent ces choses, vous n’êtes pas seuls. Lorsque quelqu’un ressent la douleur des préjugés, nous devrions tous la ressentir. »

Il a rappelé que le harcèlement et la discrimination n’avaient pas leur place au sein de l’entreprise. « Et vous pouvez être certains que lorsque des actes de discrimination inacceptables se produiront à l’intérieur de Boeing, la tolérance de cette compagnie pour les personnes qui s’y livrent sera précisément nulle. Il n’y a pas de place pour eux dans notre entreprise et, en fait, depuis le peu de temps que je suis votre PDG, nous avons déjà licencié des personnes qui avaient eu ce genre de comportement. »

Dans une lettre adressée le 29 mai 2020 aux salariés de l’entreprise, il a affirmé sa volonté de défendre « les personnes injustement visées par d’autres ». Il en attend de même de tous les dirigeants de Boeing, non seulement dans le cadre professionnel, mais également dans leurs communautés.

« Cherchez et écoutez le point de vue de vos coéquipiers. Comprenez ce qu’ils vivent et comment nous pouvons nous soutenir les uns les autres. Posez des questions sur la diversité, l’inclusion et les perceptions afin que nous puissions apprendre et être meilleurs ensemble. »

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • Tonton Volant

    Pourvu que ce ne soit pas juste une annonce vitrine pour redorer son image ! Bien d’autres boîtes inscrivent des chartes mirobolantes mais derrière, ce n’est pas très brillant.
    Voir l’enquête sur « starbuck » mardi 3 soir sur ARTE, par exemple.

    • lavidurev

      En accord avec les propos de Tonton Volant car la realite que cache ces societes americaines qu elles soient situees en Europe ou ailleurs dans le monde n est pas triste mais sombre… On ne compte plus les societes US qui mettent tout en oeuvre pour ne pas payer d impots sur le sol europeen et pressent ses employe(e)s. On ne s etendra pas non plus sur ces societes US qui en Afrique, en Amerique du sud ou ailleurs pratiquent une politique du benefice optimum ne reculant devant rien (pollution, empoisonnement de l air, appauvrissement des sols et de la nappe phreatique, expulsions). Et quand ces societes US que l on croirait salvatrices reprennent les notres c est tres souvent pour mieux les presser et les laisser choir quelques temps plus tard tout en en ayant bien bien soin au passage de detruire pour toujours l outil de travail n hesitant pas a gaspiller des millions d euros de materiel afin que nos machines ne resservent plus jamais (cas de cette usine francaise qui fabriquait des masques ….societes qui pour certaines vivraient peut etre encore aujourdh ui si seulement l Oncle Tom n etait pas passe par la). Est ce donc ca le reve americain? Alors si Boeing l montre l exemple c est tres bien mais surtout et que l exemple soit suivi par les autres societes US ….agissant a l exterieur des USA.

  • Pilotaillon du 21eme siècle

    Un pas vers le mieux ?
    Après le crash de la stratégie « only money » il faut remonter la pente…
    Cette comm’ a l’avantage de parler à l’interne comme à l’externe de « responsabilité sociale d’entreprise » si peu dans le champ de leurs précèdantes pratiques.
    Nous savons bien qu’il ne suffit de le dire pour que les « salariés malfaisants » deviennent des chantres de la RSE… ou prendre les mesures coercitives parfois, parfois indispensables après tant d’années de mauvais comportements.
    Cette bonne alterte suffirat-elle ?…

  • Robin

    L elite réelle des usa(boeing en fait partie) est intelligente, elle a compris que sans cohésion des employés sans tolérance zéro du néo nazisme une entreprise pouvait perdre des clients.
    Unité des troupes et réputation honorable non usurpée permettent en appoint des performances technologiques et commerciales d attirer les clients ds un monde où l industrie est présente sur tous les continents…

  • bgse

    Ce qui est dingue, c’est de se dire qu’avant c’était toléré…
    Le revers de la médaille c’est que si tu veux faire virer quelqu’un, tu sais comment t’y prendre. Un peu comme pendant la guerre, si tu n’aimais pas tes voisins, il suffisait de dire qu’ils ont caché des juifs.
    La présomption de culpabilité est la règle désormais. Les medias n’hésitent plus à titrer « une nouvelle victime de untel a porté plainte » au lieu de « une personne disant être victime de untel a porté plainte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.