Accueil » Le premier des Beluga tire sa révérence

Le premier des Beluga tire sa révérence

Ce 27 avril 2021, a l'issue d'une ultime liaison entre Hambourg et Toulouse, le premier des A300-600ST Beluga a terminé sa carrière presque 27 ans après son vol inaugural de septembre 1994.

29.04.2021

La fin de la route pour le premier des Beluga. © Airbus

Éléments indispensables de la chaîne logistique d'Airbus, les 5 Beluga dérivés des Airbus A300 ont commencé à laisser leur place aux Beluga XL dérivés des Airbus A330. Le Beluga 2 a été mis en stockage à Bordeaux depuis le mois d'octobre 2020, suivi en mars 2021 du Beluga 3. Ces avions ont autour de 15 000 cycles et conservent un bon potentiel. Le Beluga XL, qui leur succède, offre des capacités d'emport en volume et en masse bien plus élevés. Deux exemplaires...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

  • LOTSER68

    Je pense qu’il y a un marché pour les produits spéciaux; on est sans arrêt en train de louer des avions aux russes parcequ’il n’y qu’eux qui possèdent ce genre de machine exotiques. Je pense au transport de ponts roulants ou de machines- outils avec des gabarits pas possible.. De chez moi à LFSB ,j’ai vu beaucoup de Cies avec des CL44 (qui s’ouvraient par devant , transporter beaucoup de ce fret. Et puis ce sont des avions exceptionnels.. CA serait dommage de les ferrailler (comme on sait si bien le faire chez nous avec les locos ou les bateaux)

  • Pilotaillon, recrue deuxième classe

    En lisant le papier, j’essaie de me faire une idée du marché de seconde main des ces « fenwick » de l’aéro… Qui faire entrer dans la liste des prospects ?
    oo Trump pour enfin disposer de la place qui lui manque dans son 757
    oo Boeing ? Pour tenter de copier un modèle de fabrication qui fait moins d’erreur…
    oo Les agences de comm’ ? qui ne peuvent plus tirer de banderoles
    oo Les partis verts, pour déplacer le kit d’affiches de manifestations, qui ne seraient plus contraints à bricoler avec des bombes de peinture aéropolluantes et des draps qu’ils prélèvent aux filières de recyclage, mettre les vélos aussi
    oo les transporteurs marins ? Pour rattraper les retards des containers bloqués dans le Suez Canal ?…
    Des idées ? C’est vraiment dommage de laisser s’oxyder de telles machines avec du potentiel 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.