Accueil » Le système d’air Liebherr sélectionné pour l‘Aerion AS2

Le système d’air Liebherr sélectionné pour l‘Aerion AS2

Le système retenu par Aerion aspire l’air ambiant par une entrée située sur le bord d’attaque de l’arête de voilure, puis le comprime grâce à un compresseur électrique. © Aerion

Liebherr-Aerospace a été sélectionné par Aerion pour le développement et la fourniture du système d’air intégré du nouvel avion d’affaires supersonique AS2. L’un des composants clés du système sera le pack de conditionnement d’air électrique.

Liebherr-Aerospace a annoncé que le constructeur d’avions supersoniques Aerion Supersonic, basé à Reno dans le Nevada (USA) et à Melbourne en Floride (USA), a confié à Liebherr-Aerospace Toulouse, spécialisé dans les systèmes d’air, le développement du système d’air intégré pour son avion d’affaires supersonique AS2. Aerion et Liebherr ont commencé leur collaboration en 2019, en travaillant sur les conceptions préliminaires du système d’air intégré de l’AS2. Sur la base de ces discussions techniques initiales, ils ont conclu que la technologie de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(1510) [1]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’Aerion est un aigle au nid sans serres et sans bec formé, incapable de voler, et obligé d’être « sous nourrice ».
    Serait-ce une bonne représentation de ce projet ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1510) [1]=> int(33) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1510) [1]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.