Accueil » Le volume des livraisons de Boeing toujours faible

Le volume des livraisons de Boeing toujours faible

Au premier trimestre 2021, Boeing a livré 77 avions dont 63 Boeing 737.

14.04.2021

Boeing doit résoudre des problèmes de qualité avant d'envisager une remontée des cadences de production. © Boeing

Sur les trois premiers mois de 2021, les livraisons d’avions civils de Boeing se répartissent entre 63 monocouloirs 737 et 14 bicouloirs : 1 747, 5 767, 6 777 et 2 787. Au cours du premier trimestre, Boeing a suspendu les livraisons de 787. Le constructeur américain remporte de nouvelles difficultés sur le 737MAX qui mettent en lumière des problèmes industriels toujours pas résolus.

Côté militaire, Boeing a livré 9 hélicoptères AH-64 Apache neufs et 3 CH-47 Chinook neufs. Il a également livré 3 F-15, 3 F/A-18, 2 ravitailleurs KC-46 et 3 patrouilleurs maritimes P-8.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

  • L'amateur d'aéroplanes

    Pour les KC-46, un problème de plus à résoudre. l’USAF testent des solutions pour éviter que les toilettes débordent au décollage 😅
    https://www.airforcemag.com/amc-addressing-lavatory-problems-on-the-kc-46/

    • Jean Baptiste Berger

      @L’amateur d’aéroplanes.
      Si votre info n’est pas un gag, il existe pourtant deux solutions éprouvées pour résoudre ce problème de m….
      -Celle qui est éprouvėe depuis que les chiottes existent : agrandir la taille de la cuve et mettre un bon joint au bouchon.
      -Celle choisie initialement par Airbus, plus « moderne » : mettre un capteur de quantité de m….et de p….relié à un ordinateur qui analyse le résultat, donne un ordre de « broyage » sélectif et d’ėvacuation partielle à un autre ordinateur qui lui-même, après s’être renseigné auprès du calculateur dédié aux moyens de navigation (VOR, DME) et de la décision de l’ėquipage d’en dėsélectionner quelques-uns pour améliorer la précision du FMS, ouvre la vanne de pressurisation de l’avion.
      …Les premiers pilotes d’A320 qui ont, grâce à ce système innovant, pu s’entrainer « en vrai » à la procédure « emergency descent » pourront être avantageusement consultés par Boeing pour orienter leur choix !😹🙈

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.