Accueil » L’Ilyushin Il-112V décolle pour la première fois.

L’Ilyushin Il-112V décolle pour la première fois.

Le bimoteur militaire Il-112V a effectué son premier vol le 30 mars 2019. C’est le premier avion cargo entièrement conçu par les russes depuis la chute de l’URSS. Un vol intervenu à une date très opportune, celle des 125 ans de ingénieur en chef Sergei Ilyushin.

12.04.2019

L’armée russe devrait commander 62 d’Il-112V, alors qu’une version civile, l’Il-112T devrait aussi voir le jour. © Ilyushin Aviation Complex

L’Il-112V est un avion de 24,15 m et 27,6 m d’envergure. Il est destiné au remplacement des milliers d’Antonov An-26 et An-32 en service dans l’ex-URSS. Ses 2 moteurs sont des UEC Klimov TV-117ST, développant chacun, une puissance de 3.600 ch au décollage. Le TV-117ST est doté d’une hélice six pales AV-112 à pas réversible. Ce moteur est un dérivé du TV7-117V propulsant le Mi-38. Il a été choisi car sa puissance permettrait à l’Il-112 de décoller, ou d’atterrir, au départ de terrains chaotiques. Cet avion cargo embarquera 5 t. de troupes ou de matériels. F.B.

8 commentaires

  • Remo

    On photographie des trous noirs, on travaille à la 6G, on se pose sur Mars tous les dimanches et on construit encore des avions à hélice . Bientôt une mongolfiere ? Ouf,ce n’est pas la copie conforme de l’ A400M !

    • Jean-Mi

      Après la deuxième guerre mondiale, les américains ne juraient que par les avions à réaction, les missiles, et les radars, pour les futurs avions de chasse, d’attaque, etc… Canons interdits à bord, c’est « has been » !
      Résultat : en Corée puis au Vietnam, les américains ne sont pas performant du tout, voir à la rue totale, face aux Russes et alliés qui viennent mitrailler les camps des troupes avec des avions en bois lent indétectables aux radards et aux autodirecteurs des missiles !
      Résultats, très rapidement, les USA sont obligé de ressortir des cimetières de Mojave les Douglas Skyraider qu’ils appeleront « Spad » en mémoire de ceux de 14-18, et prolongent la vie les Bearcat et Seafury, et autres différents objets « à hélice, mitrailleuse, et canons »…
      Alors oui, même de nos jours, on continue de faire des avions à hélice, surtout quand il s’agit d’aller se poser court dans le désert, et d’en repartir sans aspirer des mètres cubes de sable par seconde.
      C’est bien le modernisme, mais faut pas oublier les vieilles recettes à Mémé qui marchent bien…

    • Alex

      Ça reste un avion avec des turbopropulseurs et pans un avion à hélice…nuance

      • stanloc

        Cette affirmation me laisse sur ma faim. Pourriez-vous développer et en particulier en quoi consiste la « nuance ».

  • vaunois

    surprenant , 70 ans après le TRANSALL

  • fildru

    Happy Birthday Sergei team !

  • Gérard

    Content de savoir que d’après cet article, Sergei Ilyushin est toujours vivant et qu’il a 125 ans…
    Le matériel soviétique est vraiment un matériel très endurant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.