Accueil » L’intelligence artificielle au service de la performances des Dassault Falcon

L’intelligence artificielle au service de la performances des Dassault Falcon

Aquila Data Enabler, en collaboration avec le laboratoire Quartz (ISAE-Supméca), remporte le challenge « AI for Industry 2021» co-organisé par la Région Ile-de-France et Dassault Aviation. 

2.06.2021

Cette victoire permettra aux équipes d’Aquila Data Enabler et de l’ISAE Supméca de travailler pendant 18 mois avec Dassault Aviation autour d’un projet collaboratif subventionné par la Région Île-de-France à hauteur de 500.000€. © Dassault Aviation DR

Le consortium formé d’Aquila Data Enabler, cabinet français de conseil référence en intelligence artificielle, et du laboratoire Quartz de l’ISAE Supméca remporte le Challenge AI for Industry 2021 organisé par la Région Ile-de-France et Dassault Aviation. 

Le sujet proposé consistait à exploiter des algorithmes d’intelligence artificielle pour développer, par apprentissage, des capteurs virtuels capables d’estimer les sollicitations localement subies par un avion d’affaires Falcon, à partir des seuls instruments de bord disponibles. 

« Les algorithmes proposés par les lauréats permettront, par une connaissance plus fine du stress mécanique subi par les avions en service, d’optimiser nos programmes de maintenance et de proposer des structures pluslégères et donc plus économes en carburant. Bravo à tous les acteurs de ce Challenge. » Eric Trappier, P-DG de Dassault Aviation

Le consortium a été déclaré vainqueur par le jury du Challenge à l’issue d’une compétition de 2 mois au cours de laquelle plus de 1.000 soumissions d’algorithmes ont pu être déployées par les 10 candidats sélectionnés. 

Cette victoire permettra aux équipes d’Aquila Data Enabler et de l’ISAE Supméca de travailler pendant 18 mois avec Dassault Aviation autour d’un projet collaboratif subventionné par la Région Île-de-France à hauteur de 500.000€. Les équipes pourront ainsi accélérer le développement d’outils de traitement des données temporelles grâce à l’intelligence artificielle, et mener une recherche de pointe sur le sujet du Challenge. 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

  • lavidurev

    Le champ prometteur et impressionnant des algorithmes et de leur utilisation n a pas fini de surprendre et de s elargir , le commun des mortels, les chercheurs n en sont encore qu aux premices.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.