Accueil » L’ONERA décroche un financement européen pour ses recherches sur l’avion hybride électrique

L’ONERA décroche un financement européen pour ses recherches sur l’avion hybride électrique

La Commission Européenne vient de sélectionner le projet IMOTHEP (Investigation and Maturation of Technologies for Hybrid Electric Propulsion) de l'ONERA afin d'étudier la propulsion électrique pour l'aviation commerciale.

23.01.2020

IMOTHEP est financé à hauteur de 10,4 M € par la Commission européenne dans le cadre du programme "Horizon 2020" (programme de l'UE pour la recherche et le développement scientifique.) Il s'agit d'une des nombreuses initiatives Européennes en matière d'aviation électrique, à l'image du développement de l'E-Fan X par Airbus. © Airbus

C’est un consortium de 33 acteurs de l’industrie aéronautique et de la recherche que réunit projet IMOTHEP. . L’objectif principal est de mener une étude des technologies électriques, applicables sur les avions commerciaux, notamment  en matière de conception des cellules des aéronefs et la propulsion en elle même. La réduction des émissions des gaz à effet de serre du transport aérien est également un des objectifs visé par IMOTHEP.

«L’ONERA travaille activement pour que l’aviation poursuive son développement au service de la société et de la mobilité des personnes. Cela passe par des recherches et des innovations de rupture permettant d’aller bien au-delà de l’amélioration continue des technologies aéronautiques actuelles» souligne Bruno Sainjon, PDG de l’ONERA. J-F.B.

Avec l’E-Fan X, Airbus associé à Rolls-Royce et Siemens passe à la dimension supérieure

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • LAHOUARI

    Salut
    J’ai un projet du dernier avion populaire accessible à tous ainsi qu’en voiture
    Je veux le faire pour ça. Je demande à n’importe qui dans le domaine de la construction aéronautique
    aéreo. https://www.youtube.com/watch?v=lKxcrHdRKXQ&feature=youtu.be

  • Pif

    Et que deviens la question du stockage de l’energie electrique necessaire à faire fonctionner tout ce bazar…?
    C’est tellement beau que ça donne envie de ne même plus poser la question hein ?

  • unepat
    unepat

    OUI, cela conforte mon sentiment vis-à-vis des subventions européennes : beaucoup de paperasse pour pas grand chose, si ce n’est sur des projets ciblés. De la même façon, les financements français y ressemblent : je collabore à un projet de taxi volant français et je sors hier d’une réunion de la région PACA où les responsables veulent bien briller, mais donner peu d’argent, tout en demandant des démonstrateurs pour fin 2019 pour être prêts pour les JO 2024 ! En fait, ils veulent que des consortiums se créent avec un férération de plusieurs partenaires, et ensuite ils donneront « un peu d’argent » sur une solution « clé en main » ! …désolant tout ça quand on essaie d’avancer…

  • mikeul

    Études des technologies électriques pour 10.4M€ à partager entre 33 partenaires . Selon d autres sources L ‘ ONERA recevrait 1.8M€ pour 3 ans ce qui me semble très peu ( couvrant à peine les salaires?)
    Lilium a emprunté près de 100M€ sur son projet qui a commencé ses premiers vols.
    Je suis perplexe sur cette approche européenne:
    Sous poudrage ou un office comme l ‘ ONERA à la pointe progresse peu par rapport à un projet avec un industriel OEM/ équipementier un peu plus cher (10M€ pour commencer à mon avis serait l ordre de grandeur)
    OU
    Réel intérêt permettant de faire avancer rapidement un avant projet ( type Ampère) en gardant à l Esprit que d autres projets type Lilium eux progressent rapidement sans attendre.
    Des études sur les technologies électriques existent DEJA par exemple à la NASA. Difficile de se faire une idée avec si peu d éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.