Accueil » Saft équipera l’avion régional chinois MA700

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Saft équipera l’avion régional chinois MA700

Saft (filiale de Total) a signé un nouveau contrat avec l’Aviation Industry Corporation of China (AVIC) pour équiper chaque avion de transport régional MA700 de deux batteries Saft Ultra Low Maintenance (ULM).

21.06.2019

AVIC annonce le premier vol de son MA 700, concurrent directe de l'ATR, en 2020. © AVIC

Saft fournira des batteries ULM pour équiper le tout nouvel avion de transport régional MA700 d’AVIC, à raison de deux batteries par avion. Grâce à ce nouveau contrat, Saft devient un fournisseur clé d’AVIC. Le vol inaugural du MA 700 est prévu en 2020.

Les batteries Saft seront partie intégrante de ce projet et bénéficieront des travaux déjà réalisés sur les batteries destinées aux programmes MA60 et MA600 d’AVIC, ainsi que sur les avions ARJ21 et C919 de COMAC. Ce nouveau contrat conforte Saft au rang de fournisseur stratégique sur le marché aérospatial asiatique.

Les batteries ULM délivreront en toute sécurité et fiabilité la puissance de démarrage du groupe auxiliaire de puissance (APU), ainsi que l’énergie de secours en cas de nécessité pour les systèmes vitaux.

 

8 commentaires

  • Jean-marie MOINS

    Pour celles et ceux qui l’ignorent, SAFT (à l’origine, société des accumulateurs fixes et de traction) est LE leader mondial des batteries aéronautiques. AIRBUS et BOEING, parmi nombre de constructeurs utilisent les batteries développées et produites à Bordeaux ou Valdosta (USA) en particulier celles de la gamme ULM, de technologie Ni-Cd à maintenance réduite.
    JMM, cadre technique retraité SAFT.

  • JCM

    ULM Ultra Low Maintenance, en français, on a le choix : maintenance à coût réduit, maintenance allégée, etc..

  • Carbet

    Bonjour
    Tiens ! Des batteries « d’ULM » sur des avions chinois …… Rire !
    Avec la manie des sigles « à l’emporte pièce » on arrive souvent à ce genre de rapprochement contre nature .
    Les « inventeurs » hautement diplômés de ces sigles regardent-ils autour d’eux les confits éventuels et y réfléchissent-ils ? A l’évidence …….
    Salutations

    • Bernard B.

      Oui sauf q »ULM » c’est franchouillard en anglais c’est « microlight ».

      • Delort

        Et l’adjectif « franchouillard » me donne, comme disait Jean Yanne, envie d’envoyer des madalles à tout ce qui remue! Plus sérieusement je n’aime vraiment pas cet adjectif…inqualifiable!!!

      • stanloc

        Restons français. Je fais un rejet des écrits dans lesquels l’auteur n’est pas capable de chercher/trouver/utiliser l’équivalent en français du jargon anglo-saxon.
        D’ailleurs des deux côtés de la Manche et de L’Atlantique il va falloir revoir la terminologie aéronautique car parler de microlight ou ultra léger en parlant de machines qui peuvent décoller à la masse de 500 voire 600 kilogrammes est tout simplement un abus de langage et un manque total d’imagination pour désigner ces « avionnettes ».

    • lancrenon

      Tiens ! Des batteries de « Blocs Autonomes de Sécurité » oui, des BAES pour la norme NF-C 15-100, sur des avions chinois…
      Pour les électriciens du bâtiment, SAFT c’est depuis les années 60 un constructeur français de blocs de secours autonomes qu’on installait dans les locaux recevant du public .

      • stanloc

        Mon bon monsieur, SAFT est une très vieille entreprise française Son nom est Société des Accumulateurs Fixes et de Traction.
        Leur cheval de bataille est ou a été les batteries Cadmium-Nickel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.