Accueil » Solde négatif des commandes d’avions commerciaux pour Airbus au 1T19

Solde négatif des commandes d’avions commerciaux pour Airbus au 1T19

Au premier trimestre 2019, Airbus a conclu 62 commandes (contre 68 au 1T18), mais a du comptabiliser 120 annulations, ce qui se traduit par un solde négatif de 58 avions, soit un écart de 103 unités par rapport à la même période de 2018.

30.04.2019

Une envolée des livraisons d'avions commerciaux en trompe-l'oeil pour Airbus au premier trimestre 2019. © Airbus

Airbus justifie le nombre négatif (-58) de commandes nettes d’avions commerciaux sur les trois premiers mois de 2019 lié aux 120 annulations, par le « ralentissement progressif du programme A380 » et par « l’accord commercial signé avec Etihad ». Emirates a, en effet, réduit de 39 exemplaires sa commande globale d’A380, ce qui a entrainé la décision de mettre fin au programme A380. De son côté, Ethiad a annulé 42 exemplaires A350-900. Pour être précis, les 120 annulations portent sur 5 A220-100, 8 A319neo, 13 A320neo, 1 A321neo, 40 A350-900 et 31 A380.

Le stock des planeurs repart à la hausse chez Airbus

Airbus annonce l’arrêt de l’A380

Airbus a livré un total de 162 avions commerciaux dont 8 A220, 126 avions de la famille A320, 5 A330, 22 A350 et 1 A380. Cette croissance spectaculaire de 41 livraisons est évidemment à rapprocher des problèmes rencontrés au premier trimestre 2018 sur le programme A320neo. Airbus avait été contraint alors de suspendre les livraisons. L’avionneur européen confirme que « le programme A320 est en bonne voie pour atteindre la cadence de production visée de 60 exemplaires par mois à partir de la mi- 2019, et 63 en 2021. » Airbus prévoit de livrer entre 880 et 900 avions commerciaux en 2019.

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe progresse à 12,5 milliards d’euros (T1 2018 : 10,1 milliards d’euros), grâce notamment à la hausse des livraisons d’avions commerciaux.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.