Accueil » Suppressions de 15.000 emplois chez Airbus

Suppressions de 15.000 emplois chez Airbus

Pour faire face à la « crise sans précédent » qui frappe de plein fouet l’industrie aéronautique, Airbus annonce une réduction de ses effectifs de 15.000 emplois dont 5.000 en France d’ici à l’été 2021.

1.07.2020

Airbus se prépare à tourner au ralenti pendant plusieurs années. © Airbus

Airbus ne table pas sur une reprise pleine et entière du transport aérien avant 2023, voire 2025. Il s’agit donc « de redimensionner son activité dans l’aviation commerciale », autrement dit de réduire de 15.000 postes ses effectifs. Les suppressions se répartissent entre ses différents sites :

  • 5.000 postes en France
  • 5.100 postes en Allemagne
  • 900 postes en Espagne
  • 1.700 postes au Royaume-Uni
  • 1.300 postes sur les autres sites d’Airbus dans le reste du monde

Ces chiffres incluent les filiales d’Airbus Stelia, en France, et Premium Aerotec, en Allemagne. En revanche, ils n’incluent pas approximativement 900 postes résultant d’un besoin d’adaptation identifié avant la crise Covid-19 pour Premium Aerotec en Allemagne, « et qui sera désormais implémenté dans le cadre de ce plan d’adaptation global ».

Ces chiffres n’incluent évidemment pas non plus les intérimaires et tous les salariés des sous-traitants travaillant à l’année dans les ateliers d’Airbus. Leur sort a déjà été scellé. Au final, l’addition sera beaucoup plus lourde que les 15.000 emplois directs.

Dans le dur

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.