Accueil » Turkish Airlines prête à commander 40 787-9

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Turkish Airlines prête à commander 40 787-9

La compagnie nationale turque Turkish Airlines a fait part de son intention d'acquérir quarante 787-9 Dreamliners. Parallèlement, Boeing et le gouvernement turc ont annoncé la mise en place de Boeing Turkey National Aerospace Initiative, qui vise à accompagner le développement de l'industrie aéronautique du pays.

22.09.2017

Boeing renforce sa présence en Turquie avec une commande de Dreamliners et la mise en place d'un partenariat industriel de recherche et développement © Boeing

« Notre intention de commander ces Dreamliners correspond à la demande en avions longs courrier, de renforcer la capacité de notre flotte pour le 100ème anniversaire de la République et d’augmenter la satisfaction de nos passagers » a expliqué İlker Aycı, président de Turkish Airlines. L’avionneur précise toutefois que la commande n’est pas encore finalisée.

Boeing et le gouvernement turc ont également annoncé la création conjointe de la Boeing Turkey National Aerospace Initiative, dédiée à favoriser le développement de l’industrie aérospatiale turque et à renforcer la présence de Boeing sur le marché. Cette entité renforcera la présence de Boeing en Turquie qui soutiendra la recherche et l’ingénierie dans l’aérospatial. L’objectif à long terme est de faire de la Turquie un acteur majeur de l’industrie dans le domaine.

F.M.

7 commentaires

  • LAPORTE

    La Turquie , c’est bien ce pays qui souhaites intégrer l’Europe, ou bien les Etats-Unis ???? ?

    • gab

      Mr Gil Roy, vous censurez mon message !? ça ne vous plait pas mes propos sur Air France….la main qui vous nourrit ?

      • Gil Roy
        Gil Roy

        Cher « Gab »,

        Je ne voulais pas prendre les lecteurs d’Aerobuzz.fr à témoin de nos échanges, mais vous ne m’en laissez pas le choix. Vous m’attaquez sans m’offrir la possibilité de me défendre. Votre adresse email est erronée. Est-ce un manque de courage ou une erreur de frappe ? Aussi, le seul moyen qui me reste de vous dire le fond de ma pensée, est le site lui-même. J’en profite pour vous rappeler que l’utilisation d’un pseudo vis-à-vis de la communauté n’implique pas l’anonymat vis-à-vis de l’éditeur du site qui est responsable des infos diffusées (c’est la loi).

        Vous avez laissé votre premier message à 18h24 et votre second, que je qualifierais d’insultant ou de diffamatoire (je vous laisse choisir) à 18h37, soit 13 minutes plus tard.

        Pour votre information, chaque message est validé avant mise en ligne et cette action n’est pas réalisée par un robot, mais par un membre de l’équipe. Nous essayons d’être le plus réactifs possible, mais nous ne sommes pas pour autant au garde-à-vous devant notre clavier à attendre les commentaires. Nous mettons aussi des articles en ligne. Il nous arrive aussi de faire une pause (dormir, manger, etc). Autrement dit, il peut s’écouler plusieurs minutes (voire plusieurs heures, parfois même une nuit) entre la dépose d’un commentaire et sa validation.

        Ces précisions sur le mode de fonctionnement d’Aerobuzz.fr étant faites, j’en viens à ma question : Pourquoi avez vous cru que je voulais vous censurer ? Qui avait-il de censurable dans votre prise de position ? J’ai beau lire et relire votre commentaire, je ne trouve pas matière à censure, sauf bien évidemment les libertés que vous prenez avec la grammaire française et les règles typographiques !

        Quant à la main qui me nourrirait, là, vous tombez dans le cliché. Qu’est-ce qui vous fait penser que je suis asservi à Air France ? Apportez-moi la preuve de votre accusation. Air France n’a jamais acheté de la publicité sur Aerobuzz.fr, ni ne nous a offert des billets d’avion…

        Revenez à plus de modération et vos commentaires pourront être lus par les lecteurs d’Aerobuzz.fr.

        La prochaine fois, n’oubliez pas non plus de laisser votre adresse email. Un peu de courage !

  • pierre

    Encore une fois je vais faire une remarque désobligeante à notre ami GR…
    Est la une commande, une intention de commande ? non !
    Un effet d’annonce relayé par la presse que vous représentez via votre site : OUI !
    S’agit ‘il là d’information pertinente ? non !
    Quand Turkish Airlines aura signé son bon de commande, votre information électronique sera d’avantage pertinente je crois.
    Le reste c’est du blabla, du vent…
    CQFD

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Merci pour cette nouvelle leçon de journalisme. Envoyez-moi votre CV. Nous recherchons des journalistes pour étoffer la rédaction. Quant à cette information pour laquelle nous avons pris la précaution de préciser qu’il ne s’agit pas d’une commande, mais d’une intention, l’intérêt réside dans la volonté de Boeing de s’installer en Turquie. Pour mémoire, Turkish Airlines est aussi cliente d’Airbus.

    • François JOST

      Il est vrai que les constructeurs et les compagnies ne manquent pas une occasion de faire parler d’eux. La vente d’appareils est souvent annoncés plusieurs fois, lettre d’intention, signature du contrat, livraison du premier appareil etc …
      Mais l’article de Gil Roy est pourtant clair, il parle bien d’une intention, et au dela des velléités de Turkish airlines, son intérêt réside au moins autant dans sa seconde partie, qui indique que Boeing souhaite s’implanter d’avantage en Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.