Accueil » Le CFA des Métiers de l’Aérien s’illustre sur le plateau de Saclay

Le CFA des Métiers de l’Aérien s’illustre sur le plateau de Saclay

L’équipe du CFA des Métiers de l’Aérien « Des Hélices et des Ailes » a remporté le Challenge Aérosaclay 2017. Point de départ d'un ambitieux projet qui pourrait déboucher sur la certification de l’hélice carbone cinq pales de Duc Hélice sur le PA28-180 du CFA basé sur l’aérodrome de Toussus-le-Noble.

19.11.2017

La remise des prix a eu lieu le 9 novembre au CFA des Métiers de l’Aérien, site de Vilgénis à Massy. Les lauréats sont Sébastien Avez (Bac Pro Aéronautique), Cécile Bonnet, Pierre-Yves Gahinet, Edouard Levallois, Tanguy Mouillière et Nathanaël Robert (BTS Aéronautique). Ils ont été récompensés par par Christian Mauduit, Président de l’ACCMH et Yves Gascuel, Président de l’Union des Aéroclubs et membre de l’association Challenge AéroSaclay. © CFA de l’Aérien

Lancé le 7 février 2017, le challenge étudiant Aérosacaly 2017 propose d’imaginer l’aéroport du futur en travaillant sur le développement de l’aéroport de Toussus-le-Noble.
Les étudiants des établissements de l’Université Paris-Saclay, de l’Ecole des Mines-ParisTech, de l’ESTACA et du CFA des Métiers de l’Aérien sont invités à proposer des innovations techniques, économiques et d’usages qui préfigurent un aéroport mieux intégré dans son environnement. 20 équipes se sont engagées dans ce challenge.

Cette année, l’équipe du CFA des Métiers de l’Aérien constituée de 5 apprenants en BTS Aéronautique et 1 apprenant en Bac Pro Aéronautique, a décidé de répondre à un enjeu majeur pour le développement des aéroports : la réduction des nuisances sonores.

Leur projet consistait à étudier la faisabilité d’installer une hélice innovante à 5 pales en carbone sur le PA28 de l’aéroclub du CFA. Il s’agit d’un projet pluridisciplinaire puisque les apprenants ont dû prendre connaissance des étapes de certification, définir les coûts et rechercher des financements, et réaliser le processus de montage de l’hélice. Duc Hélices a mis à leur disposition une hélice à 5 pales et le Comité régional aéronautique leur a octroyé une subvention de 5.000 €, pour l’acquisition du matériel destiné à réaliser les mesures physiques nécessaires pour établir le protocole de certification.

Selon le CFA, le bilan des études est positif : l’hélice à 5 pales étant plus légère et plus performante, les apprenants estiment une baisse de 10% de consommation de carburant, une réduction des émissions de CO2 et une réduction des nuisances sonores de 6 à 9 dBA. La future campagne d’essais aura pour objectif d’aboutir à la certification aéronautique de la modification sur le PA28/180.

Afin de poursuivre le projet et de passer le flambeau aux futurs apprenants, l’équipe a créé une association nommée « Des hélices et des ailes ».

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.