Accueil » 25 heures d’enregistrement pour le CVR d’Honeywell Curtiss-Wright

25 heures d’enregistrement pour le CVR d’Honeywell Curtiss-Wright

Le CVR (Cockpit Voice Recorder) HCR-25 d'Honeywell et Curtiss-Wright : la nouvelle génération de boîtes noires. © Honeywell

Dans la foulée de la FAA, l’EASA, l’agence européenne de sécurité aérienne, vient de certifier le nouvel enregistreur audio de poste de pilotage (CVR cockpit voice recorder) d’une capacité d’enregistrement allant jusqu’à 25 heures.

Curtiss-Wright et Honeywell ont annoncé le 19 janvier 2021 que leur enregistreur de conversations de cockpit (CVR) de 25 heures développé pour le marché du transport aérien a reçu la certification TSO (Technical Standard Order) de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Basé sur la technologie CVR Fortress compacte et légère de Curtiss-Wright, le nouveau Honeywell Connected Recorder-25 (HCR-25) va au-delà des exigences à venir de la FAA et de l’EASA concernant l’enregistrement minimum de 25 heures de voix...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • https://www.bea.aero/lenquete-de-securite/enregistreurs/
    « Les données du FDR doivent d’abord être converties en valeurs de paramètres de l’avion. En effet le fichier extrait de l’enregistreur est un fichier binaire appelé « fichier brut » ; le décodage de ce fichier brut est réalisé à partir d’un document de décodage propre à chaque avion. Les valeurs des paramètres et leurs évolutions au cours du temps peuvent être ensuite représentées sous forme de courbes ou de tableaux, et faire l’objet de calculs relatifs au comportement de l’avion. »

    Répondre
  • Bonjour, quelqu’un peut il m’expliquer l’intérêt d’avoir 25h d’enregistrement sachant que dans un accident, sauf erreurs, seuls les derniers moments sont sources d’explications éventuelles.
    Merci d’avance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.