Accueil » Transport Aérien – brèves » 91 avions abandonnés aux enchères au Kenya

91 avions abandonnés aux enchères au Kenya

Quelques avions abandonnés à Nairobi dont certains vont faire l'objet d'une vente aux enchères. @ Maxar Technologies/Google Earth

Les autorités aéroportuaires kényanes mettent aux enchères 91 avions abandonnés, parfois depuis longtemps, sur les aérodromes du pays. Les éventuels propriétaires de ces appareils sont invités à déplacer leurs appareils et régler les redevances dans les 30 jours.

Il y a peu de chance de voir ces appareils revoler. Abandonnés, sans entretien et sans doute sans aucune documentation, c’est le pic du ferrailleur qui attend ces avions. La liste des avions à saisir entre Nairobi, Lokichoggio et Malindi est impressionnante, un peu comme un inventaire à la Prévert. On note la présence d’un rare L-100 (version civile du C-130 Hercules), d’un DC-6 et d’un Boeing 727, 7 Fokker 50, 6 CRJ, 5 King Air 200, 3 Dash 8, 2 DC-9, 2 Boeing 737, 3 Antonov 28 et un DHC-5, le reste étant constitué principalement d’avions légers PA-34, 28, Cessna mono et bimoteurs ainsi qu’un rare MU-2.

Deux précédentes campagnes de nettoyage avaient concerné une centaine d’avions en 2020 et 73 en 2021.



Frédéric Marsaly

Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Un commentaire

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.