Accueil » Les aéroports français à la remorque de l’Europe en 2016

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Les aéroports français à la remorque de l’Europe en 2016

 

Alors que l’ensemble des pays européens a enregistré une croissance du transport aérien de +6,7% en 2016, la France doit se contenter de +3,1%. L'Union des aéroports français qui ne s'y résout pas, adresse un certain nombre de propositions aux candidats aux élections présidentielles et législatives.

9.03.2017

Le trafic passagers est tiré en France en 2016 par les aéroports en région où le poids des low cost dépasse les 40% de part de marché. © Vinci Airports

En 2016, les aéroports français ont accueilli 186.376.102 passagers commerciaux. L’Union des aéroports français (UAF) qui publie ce chiffre, juge la croissance (+3,1% par rapport à 2015) qui découle de ce résultat, « soutenue ». Elle fait toutefois remarquer qu’au niveau européen cette croissance s’élève à +5,1% et surtout +6,7% pour l’ensemble des pays de l’Union européenne.

Le trafic des passagers commerciaux est tiré en France en 2016 par les bons taux de croissance des aéroports en région (+ 4,4%) et des aéroports outre-mer (+ 4,7%). L’UAF estime que la croissance de +0,3% de Paris-Charles de Gaulle a été bridée en 2016 par le contexte sécuritaire. En revanche, Paris-Orly a connu une progression de +5,3% (+ 2,8% en 2015).

La hausse du trafic low-cost contribue à hauteur de 93,6% à l’augmentation totale du trafic. La part du trafic low-cost sur l’ensemble des aéroports métropolitains se monte désormais à 30,2% (43,3% hors plateformes parisiennes).

Un triple objectif pour le manifeste de l’UAF

A l’occasion de la présentation de son bilan 2016, l’UAF a rendu public un manifeste qui s’inscrit dans les campagnes présidentielle et législative, et qui rassemble « un certain nombre de propositions pour dynamiser les aéroports français et l’attractivité des territoires qu’ils desservent ».

Ces propositions sont articulées autour de 3 objectifs : améliorer la compétitivité des aéroports français, renforcer la performance du réseau aéroportuaire, promouvoir la diversité des vocations aéroportuaires. Nous reviendrons prochainement en détail sur cette initiative de l’UAF qui tend à relayer les propositions du rapport Le Roux resté sans suite (ou presque).

Un commentaire

  • lavidurev

    Sachant que la France est le pays de l UE dont la superficie est l une des plus etendues et que d autres pays bien plus petits possedent peu d aeroports mais ont une tres forte densite de population. La comparaison avec les autres pays de l UE est toute relative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.