Accueil » Arrivée d’un Airbus A319 emmailloté à Bogota

Arrivée d’un Airbus A319 emmailloté à Bogota

L'A319 d'Avianca sur le tarmac de l'aéroport de Bogota, le 31 décembre 2020, en soirée. © DR

La vidéo de l’avion sur le parking de l’aéroport de Bogota confirme que les conséquences de la rencontre en vol, de l’A319 d’Avianca avec un « ballon pyrotechnique », auraient pu être lourde de conséquence.

C’est un A319 d’Avianca emmêlé dans un fatras de plastique qui s’est posé, dans la soirée du 31 décembre 2020, sur l’aéroport de la capitale Colombienne. Le réacteur gauche et l’empennage de l’Airbus étaient recouverts de lambeaux de « ballon pyrotechnique ». Ce type de ballon est utilisé pour lancer des feux d’artifice. Celui-ci a été tiré, de toute évidence, aux abords immédiats de l’aéroports. L’avion d’Avianca arrivait d’Orlando et se rendait à Bogota. Une heure avant cet événement, sur son...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

13 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • On n’en fait pas un peu beaucoup là ?
    J’aime bien le titre aussi !
    Mais j’aime moins le coté sensationnaliste du reste. A part son emballage cadeau, cet avion n’a semble t’il subit aucun dégât de sa collision non ? Tout au plus cosmétique ? Alors pourquoi cela aurait-il pu être lourd de conséquences ???
    Blocage des commandes par des lamelles de tissus ? Bouchage des tubes pitot ? Je me marre…
    Tout au plus la nacelle du ballon aurait pu abimer le moteur, ce qui n’a pas été le cas on dirait. Le plus grave aurait été une réaction réflexe inappropriée du pilote, ou panique.
    Un simple choc aviaire fait plus de dégâts.

    Répondre
  • Bonjour,

    Ce n’est pas étonnant qu’il y ait des accidents : une administration tweete pour dissuader !
    Mais où va on ? Chacun sait que les fêtards sont irresponsables en général, il faut donc interdire et sanctionner s’il y a faute.
    On fait comme TRUMP qui gouvernait par tweets maintenant?

    Répondre
  • Je le trouve sympa ce titre, le mot « emmailloté » attise notre curiosité et nous arrache un sourire (nonobstant le côté dangereux du fait qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques) ! Personnellement, c’est le titre qui m’a donné l’envie de lire l’article en entier 😊

    Répondre
  • Pour moi ce titre est tout-à-fait ad-hoc.
    Mais je ne « plussoie » pas, et vous voudrez bien m’excuser si je qualifie ce terme de néologisme barbare pseudo-intellectuel.

    Répondre
  • C’est un stagiaire de 11 ans qui a écrit le titre ? Apprenez à écrire non…?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.