Accueil » ATR plus vert que jamais au pays de Greta Thunberg

ATR plus vert que jamais au pays de Greta Thunberg

Le constructeur ATR annonce avoir livré le tout premier avion acquis grâce à un financement « vert ». Ce bi-turbopropulseur de transport régional représente la première des cinq nouvelles commandes d’ATR 72-600 de la suédoise Braathens Regional Airlines.

19.12.2019

Un moyen de convaincre les suédois de ne pas avoir honte de prendre l'avion… © ATR

L’ATR 72-600 est loué auprès d’Avation et financé par Deutsche Bank. Il s’inscrit dans une commande plus large de cinq ATR 72-600 acquis par Avation auprès d’ATR, et loués à BRA. Au terme de cette commande, soit début 2020, la compagnie suédoise exploitera une flotte exclusivement ATR, composée de 15 ATR 72-600. Vigeo Eiris, l’une des principales agences indépendantes de notation environnementale, sociale et de gouvernance dans le monde, a rendu un avis confirmant que le projet de remplacement d’avions régionaux vieillissants par des ATR 72-600 neufs respectait les principes des crédits et obligations verts établis par la Loan Market Association en 2018.

Le PDG de BRA, Geir Stormoken, a indiqué : « Nous nous sommes engagés à réduire notre impact environnemental et l’ATR est un élément essentiel de notre stratégie. En remplaçant notre flotte actuelle de jets régionaux par des ATR 72-600, nous réduirons nos émissions de CO2 de 7.500 tonnes par avion et par an. Nous sommes convaincus que l’aviation est un élément fondamental du réseau de transport régional suédois et nous avons hâte de montrer à nos passagers et au grand public suédois qu’une aviation responsable et durable est possible. »

Reste à savoir, si au pays du flygskam (« honte de prendre l’avion »), cela suffira à convaincre de la bonne volonté de l’industrie aéronautique.

 

 

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

  • b petit
    Conseil Aero

    Les turbos : vitesse plus faible > gagner du temps au sol et dans les liaisons aéroport ville
    Le bruit cabine : sur des vols dépassants 1 h , cela devient vraiment fatigant > travailler vraiment l’insonorisation, ou proposer des casques ANR
    Les sièges : réduire la différence, en proposant des vrais sièges, et un vrai pitch

  • precesseur

    Franchement je ne vois pas pourquoi nous ne faisons pas de même en France pour les vols intérieurs. C’est quoi la différence relative en temps (compris l’accés à l’aérodrome) entre un vol A319 et un (ou des) vol ATR? Gain carburant ou pas? En tout cas moi qui suis voisin d’Orly, je sais supérieurement faire la différence au niveau bruit ! …et je vote ATR! ATR!ATR!

    • NICOLAS BRUGER

      Precesseur, vous oubliez le nombre de passagers embarqués qui peut être beaucoup plus grand dans un A319 que dans un ATR 72… Ce n’est donc pas qu’une histoire de temps de vol.

      • mastercar2a

        Remarque pertinente, par contre, vouloir opérer une liaison intérieure en ERJ145 (concurrent jet de l’ATR42) ou E170/CRJ700 (concurrents jets de l’ATR72) est un non-sens total…
        Habitant également à Orly, voir plus d’ATR à la place de petits jets et plus de NEO (Pegasus, Eaysjet et Air Corsica sont les seuls opérateurs) à la place des vieux Airbus d’Air France serait une excellente chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.