Accueil » Congo Airways opte pour l’Embraer E190-E2

Congo Airways opte pour l’Embraer E190-E2

Embraer annonce que la jeune compagnie Congo Airways (début des activités en octobre 2015) basée à Kinshasa a converti sa commande d'E175 en E190-E2.

26.05.2020

Congo Airways mise sur une reprise dynamique du marché. © Embraer

Congo Airways a converti la commande ferme de deux avions E175 passée en décembre 2019, avec des droits d’achat pour deux autres, en une commande ferme de deux jets E190-E2, avec des droits d’achat pour deux autres. La nouvelle transaction (options comprises) a une valeur totale de 256 millions d’USD aux prix catalogue actuel avec tous les droits d’achat exercés.

Desire Bantu, PDG de Congo Airways, a déclaré : « Ces nouveaux jets remplaceront nos anciens turbopropulseurs et nous permettront d’étendre nos opérations en République démocratique du Congo et, à l’échelle régionale, en Afrique occidentale, centrale et australe. » Congo Airways exploite actuellement deux Airbus A320 (160 sièges) et deux Bombardier Q400 datant de 2010 et configurés en 5 places Affaires et 64 places Eco.

Les E190-E2 qui remplaceront les biturbopropulseurs seront configurés en double classe, avec 96 sièges au total, dont 12 sièges en classe affaires échelonnés. Les livraisons devraient commencer au deuxième trimestre de 2022. Il s’agit de la deuxième commande E2 reçue d’un client africain.

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

  • maricel varon

    Avec tout le fric que l’Europe balance en Afrique ils auraient pu avoir la descence d’acheter Airbus.

    • Tonton Volant

      Certains parlent avant d’avoir pensé.
      Il faut s’informer avant de faire des commentaires à l’emporte-pièce !!! On ne s’étendra pas sur les relations « économiques » de la Françafrique, c’est trop long à expliquer.

  • Tonton Volant

    Double classe ? Cela voudrait dire qu’il y en a une pour les friqués ? Dans un pays comme la RDC, cela fait tâche, le niveau de vie y est plutôt « en dessous de la surface »
    La RDC occupe la 179ème position au monde avec un score de l’Indice de développement humain (IDH) de 0,459, d’après le dernier Rapport sur le développement humain de 2019 publié par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
    https://www.banquemondiale.org/fr/country/drc/overview
    En 2018, 72 % de sa population vivait avec moins de 1,9 dollar (ce qui ne signifie rien, voir l’IDH) par jour, surtout dans les régions du Nord-Ouest et des Kasaï.
    Bon, cela n’a peut-être rien à voir dans ces rubriques mais, quand on a connu le pays profond …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.