Accueil » Dans le sillage du TGV Air, le bus Air

Dans le sillage du TGV Air, le bus Air

La compagnie régionale HOP! lance une nouvelle offre de transport intermodal en partenariat avec Ouibus à Lyon-Saint Exupéry.

21.11.2018

Hop ! Air France et Ouibus organisent l'intermodalité entre l'avion et les "autocars Macron". © Hop ! Air France

Entre Saint-Etienne et Lyon, Saint-Chamond (Loire), malgré son charmant petit aérodrome avec sa piste en herbe, n’aurait sans doute jamais imaginé qu’un jour lui serait attribué un code IATA. En l’occurrence SXC. Pas plus que Vienne dans l’Isère (VYN). Cette distribution de codes est la conséquence directe d’un partenariat que viennent de mettre en place la compagnie aérienne Hop ! et l’exploitant de lignes d’autocars Ouibus. L’objectif est d’offrir la possibilité aux clients de Hop ! de venir ou et de repartir de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry en « car Macron ».

Les deux partenaires présentent cette nouvelle offre comme une première européenne. Elle s’inscrit dans la logique du TGV Air qui associe un trajet en bus à un vol en garantissant la correspondance à l’aéroport. Les réservations sont ouvertes depuis le 21 novembre 2018, et la première liaison aura lieu le 4 décembre 2018. Pour l’heure six villes sont connectées : Grenoble, Saint-Étienne, Saint-Chamond, Chambéry, Aix-les-Bains et Vienne. Sur les 15 villes d’Auvergne-Rhône-Alpes du réseau Ouibus, ce sont celles dont les horaires sont compatibles avec les trois plages horaires du hub lyonnais de Hop !.

Ce partenariat devrait être étendu aux aéroports parisiens d’Orly et de Roissy. A Lyon-Saint Exupéry, Ouibus transport 500.000 passagers par an. Un volume que lui envient de nombreuses compagnies aériennes de la plate-forme lyonnaise de plus en plus multimodale.

9 commentaires

  • Fabius

    Arrêter de croire ou de faire croire que le rail est moins polluant que le car ..
    Et comment il circule votre train ??? . A L’ELECTRICITE .. et qui fait L’ELECTRICITE de nos jours et bien ce sont nos bonnes vieilles centrales électriques qui utilisent soit une énergie fossiles (Fioul, gaz ou charbon) soit une énergie nucléaire.. Et bien entendue vous allez me faire croire que c’est pas polluant !! Allez rentrés tous avec votre 4*4 polluant, sur des autoroutes saturés …c’est sur ça pollue moins que le car !!!!

    • Pilotaillon

      Dans quel contexte se place-t-on ?
      En terme de production carbone, avec une électricité issue en grande partie de la filière nucléaire, on peut affirmer que les moyen de transport à motorisation électrique participent moins à la concentration carbone atmosphérique. (Cf J.M. Jancovici – Claude Lorius).
      Le sujet des ouibus, est davantage le report modal, cad inviter les passagers à utiliser le transport collectif, à privilégier les véhicules qui génèrent moins de CO2 ramené « au siège passager ».
      Sauf erreur les bus consomment entre 25 et 30 L/100Km, soit moins d’1 L par passager pour un remplissage à moitié soit 30 pax.
      Nettement moins que l’équivalent automobile individuelle (20 auto à 7,5l/100 = 150 L/100). Et c’est moins vrai à 5 passagers par véhicule, bref !
      C’est également moins d’encombrement et de routes, qui coûtent 13 000 € du Mètre linéaire à construire pour 2 voies (et diverses infrastructures) etc…
      « Ca finit par faire beaucoup », directement ou indirectement, mais nous le finançons de toutes les manières.
      Va-t-on se satisfaire d’une situation dangereuse encore longtemps ?
      Je préfère rouler collectif et conserver le principe de l’aérien, car il n’y a pour l’heure aucune alternative…
      A quand un tunnel ferroutier sous les Alpes, une utilisation partagée de la voiture ? des avions optimisés ?

  • unepat
    unepat

    Pollution nettement supérieure ? …c’est à calculer !

  • unepat
    unepat

    Le TUKK TUK Air ou le PoussPouss Air, on va en reparler dans pas longtemps, quand il ne sera plus possible de respirer dans les villes ! Le Français, lui, n’acceptera pas comme les asiatiques de porter un masque en permanence !

  • Tonton Volant

    C’est génial ! On parle « là-haut » de transition écologique, il existe même un ministère pour ça, on taxe les carburants pour ce même prétexte — sachant que seulement 20% n’y sera affecté — et, « en même temps », on privatise le transport ferroviaire afin de le rentabiliser en fermants des gares et des lignes au profit de … bus avec leurs capacité réduites par rapport au rail et leurs pollutions nettement supérieures.

    • Pilotaillon

      En diagonale votre raisonnement est juste, il ne tient pas compte des coûts structurels, les voies, les matériels, etc…
      Pour vous en convaincre, demandez une cotation de déplacement à 20 ou à 50 en train et en bus…
      J’ai vécu le même débat en tant qu’élu dans une petite ville. Le maire a souhaité conserver une ligne pour le transport par rail sachant qu’une unité d’industrie lourde l’utilise quotidiennement. Même dans ces conditions le modèle économique ne tient pas, sans parler du taux de report modal qui dépend d’un cadencement important et du dernier Km.
      -> St Chamont et ST Etienne sont déjà reliés à St Ex par le rail…
      Aucune hésitation, car sans même mettre en cause les personnels ou le bilan carbone, le rail n’est pas adapté aux petits trafics.
      Aujourd’hui et pour longtemps un bus avec 20 pax sera toujours plus vertueux que 20 voitures sur route, et vous déposera en proximité de votre destination.
      /!\ Pour le Tuktuk, il y a des matériels sur étagère avec assistance elec et peut-être quelques clients : bon courage si vous connaissez la région. N’oubliez pas votre gilet rouge !

      • Pianfetti

        Vous parlez d’économie … ou plutôt d’une vison financière… à court terme …
        De quelle économie devons nous parler ? Savez-vous que la planète est menacée de manière vitale à cause du réchauffement climatique lié aux énergie fossiles … N’entendez-vous pas notre jeunesse? Votre discours est bien la preuve encore de l’irrationalité de l’homme, qui glose sur une supposée rentabilité qui ne tient même pas compte d’une vison holistique et n’agit pas dans le bon sens … engageant sa survie même et celle de l’organisation actuelle du monde vivant sur la terre … Bravo 👏 Mr l’économiste, qui nous entraine dans un chemin sans retour … vous êtes un peu le joueur de flûte de Hamelin : une solution à court terme sans vouloir payer la note … note qui sera payée par la génération qui nous suit …

  • Paul

    A quand le TukTuk Air, c’est moins cher,
    puis le PoussPouss Air, encore moins cher…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.