Accueil » Des gilets jaunes sur le tarmac de Rennes

Des gilets jaunes sur le tarmac de Rennes

Dans le cadre de la première édition du Vinci Aiports Spotters Day, l'aéroport de Rennes a accueilli, le dimanche 18 novembre, un groupe d'une douzaine de photographes aéronautiques.

19.11.2018

Les spotters bretons revêtus d'un gilet jaune sur le bord de la piste de l'aéroport de Rennes. © Vinci Airports

Huit aéroports du réseau mondial Vinci Aiports ont accueilli près de 200 photographes amateurs à l’occasion de la première édition du Vinci Spotters Days, organisée le 18 novembre 2018, simultanément au Japon, au Cambodge, en France, au Chili, au Portugal, au Royaume-Uni, au Brésil et en République dominicaine. En France, Rennes a ouvert l’accès à son tarmac à une douzaine de spotters.

Le Spotters Day a été l’occasion pour 12 photographes rennais de découvrir les coulisses de l’aéroport et de photographier les avions des différentes compagnies aériennes opérant sur la plateforme ce jour-là : Bruxelles (Air France), Barcelone (Vueling), Madrid (Iberia Express), Lyon (easyJet), Strasbourg, Paris CDG, Nice et Toulouse (HOP!).

Pour poursuivre cette journée, un jeu sera prochainement organisé sur la page Facebook de l’aéroport de Rennes à partir d’une sélection des photos prises au cours du Spotters Day. Les clichés recueillant le plus de « likes » seront ensuite exposées dans l’aérogare dans les semaines suivantes.

 

9 commentaires

  • TROADEC

    Quel charabia!! Triste France avec sa pauvre langue obligée d’utiliser les mots : » spotters, likes » . Il faudra bientôt utiliser un dictionnaire franco-anglais pour comprendre le sens d’un texte!!!
    André

    • Pilotaillon, qui aime les lieux chargés de belles histoires

      S’il existe un milieu où l’Anglais est la norme, c’est bien l’aéronautique !
      Cela démontre peut-être l’énorme seuil (gap ?) entre le pilote amateur et le transport aérien …
      Résultat de l’histoire, et de la domination des Grands Bretons par delà les océans. Victoire à l’usure en partie attribuée au secret du citron, selon certains historiens. Cet agrume faisait parti du régime des marins qui, en évitant le scorbut leur donnait un avantage stratégique lors des conquêtes et des batailles…
      Acceptons cette défaite, mais l’histoire ne s’arrête pas aujourd’hui.
      On peut tenter la banane ?

    • Tonton Volant

      Même parlant la langue de Chèque-pire dans le texte et professionnel retraité de l’Aviation Civile, j’approuve très fortement ce commentaire. On se figure qu’en s’exprimant en globish, on est plus … plus !
      La preuve en est que des Universités inversent leur appellation pour faire « américain ». Cela fait penser au facteur de « Jour de fête » de J. Tati

  • Bour Michel

    Bonjour
    Pour une fois au moins nous voyons des gilets jaunes ayant un comportement intelligent et responsable. Cette image aurait pu servir pour 1er avril !
    Hélas ce n’est que sur un tarmac. A quand la libre circulation sur les routes de France ?
    Cordialement
    Michel BOUR
    PS: Bravo à l’équipe d’Aérobuzz. Continuez

  • Jean-Marie

    Bonjour. Et dire que des pays européens organisent des journées semblables, annuellement.Et pas seulement coté avions. Pauvre france. Le f minuscule est intentionnel. JM

  • Philippe

    Bien joué pour le titre. En chargeant la page je me demandais comment ces révolutionnaires pouvaient entrer sur le tarmac.
    Bonne initiative de Vinci d ailleurs. Ça redore un peu leur image des opérations gratuite comme ça.
    Ils vont nous en mettre une belle dans le dos au 1er janvier sur les autoroutes mais c est un autre sujet.

  • Pilotaillon, adepte de philosophie aérienne

    Trop fort chez Aérobuzz !
    Un adorable mélange des genres qui confine au grand art de la presse spécialisée !

    Me suis fait avoir, me croyant sur une page de Match ou de La Gazzetta del Popolo.

    • Jean-Mi

      Ha ? Moi ça m’a fait marrer ce petit trait d’humour chronologiquement bien placé…
      Un peu de légèreté dans ce monde de brute, ça fait du bien…

      • Pilotaillon

        Ma formulation est effectivement un peu ambiguë.
        La Gil Roy’s writer team est à l’opposé des grands médias cités : ne changez rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.