Accueil » Entrée en service de l’A350-900 rondement menée par Air Caraïbes

Entrée en service de l’A350-900 rondement menée par Air Caraïbes

Air Caraïbes a mis à profit le vol inaugural de l’A350-900 pour poursuivre la formation de ses équipages. La compagnie française, première à faire voler le nouvel Airbus sous le pavillon français, est pragmatique et celui lui réussi.

2.03.2017

Avant la mise en ligne de son premier A350-900, la direction des vols d'Air Caraïbes a programmé une série de vols courts en France métropolitaines, les 28 février et 1er mars 2017, pour permettre la familiarisation des pilotes de la compagnie avec le nouvel avion. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Air Caraïbes a donc réceptionné son premier A350-900, le 28 février 2017 à Toulouse. Le lendemain, 1er mars, elle a organisé un vol inaugural au-dessus du territoire métropolitain pour présenter à ses clients, son personnel et à la presse son nouvel avion et sa nouvelle cabine. Le vol a consisté en un aller retour entre Paris-Orly et Toulouse, avec un posé complet à Toulouse, pour permettre aux deux pilotes de valider deux vols de plus. La veille, pour rentrer de Toulouse, l’A350-900 d’Air Caraïbes avaient pris le chemin des écoliers, faisant trois escales, pour valider quatre vols.

Nous aurons l’occasion de revenir en détail dans les prochains jours sur l’introduction de l’A350-900 dans la flotte d’Air Caraïbes Atlantique composée jusque-là exclusivement d’A330-200 et -300. La qualification de type est commune à l’A330 et à l’A350. Pour que les pilotes puissent voler indifféremment sur une machine ou sur l’autre, ils doivent avoir fait au moins 4 à 6 vols sur chacune, à l’issue d’un stage de familiarisation sur A350 d’une semaine.

Le premier A350-900 d’Air Caraïbes porte le numéro de série MSN82. Il est propulsé par deux moteurs Rolls-Royce Trent XWB. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Au moment de l’entrée en service de l’A350-900 sur les lignes d’Air Caraïbes, le 2 mars 2017, cinq pilotes de la compagnie sont habilités à voler sur tous les avions de la flotte. A terme, tous les pilotes (80 actuellement) voleront sur A350 et A330. Pour accompagner la montée en puissance, Airbus met à disposition de la compagnie quatre pilotes. G.R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.