Accueil » Transport Aérien – brèves » IATA table sur le doublement du trafic aérien en 20 ans

IATA table sur le doublement du trafic aérien en 20 ans

Le directeur général d’IATA a prévenu. «Nous prédisons un chaos si rien n’est fait» par les autorités. Au lendemain de l’entrée en vigueur du Brexit (le 1er avril 2019) «les compagnies aériennes auront peut-être à gérer des millions de passagers potentiellement bloqués dans les aéroports», a-t-il ajouté. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

L’Association du transport aérien international (IATA) prévoit 8,2 milliards de passagers transporté en 2037. Une estimation basée sur un taux de croissance constant de 3,5%. L’IATA alerte toutefois sur les tentations protectionnistes, et en particulier, à court terme, sur les conséquences du Brexit.

Plus de la moitié des passagers attendus d’ici 2037 viendront de la région Asie Pacifique en pleine croissance économique. Dans deux ans, la Chine détrônera les Etats-Unis, relégués à la seconde place, et l’Inde viendra troisième en 2024. D’ici 2037, la France devrait rétrograder de la 9ème à la 10ème place mondiale.

Selon IATA, cette croissance pourrait permettre la création d’une centaine de millions d’emplois à travers le monde.

Mise en garde contre le protectionnisme

 

L’IATA interpelle toutefois sur les politiques de protectionnisme...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Il serait intéressant de savoir comment l’IATA tient compte de l’évolution des approvisionnements énergétiques d’ici 2037. Un doublement du trafic voudrait dire qu’on diminue à peu près par 4 les consommations des avions commerciaux d’ici cette date, d’une part pour contenir les contraintes de diminution de CO2, mais aussi les contraintes de diminution de production globale du pétrole mondial.
    Un challenge qui voudrait dire que les motoristes ont dans leurs cartons des merveilles de génie qu’ils nous cachent…
    Le suspens risque fort d’être passionnant…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.