Accueil » Lamborghini Huracan, le nouveau « Follow me » de Bologne

Lamborghini Huracan, le nouveau « Follow me » de Bologne

FR / DE

Le nouveau « Follow me » de l’aéroport de Bologne-G. Marconi est une puissante Lamborghini Huracan de 640 cv.

16.12.2019

La Lamborghini Huracan atteint 325 km/h, mais ne décolle pas. Même sur l'aéroport de Bologne. © Lamborghini

Avec son damier et son gyrophare, elle a tout d’un authentique « follow me ». Les pilotes des Airbus et des Boeing n’auront toutefois pas intérêt à la perdre de vue. Avec 640 cv sous le capot, la Lamborghini Huracan passe de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. Outre la couleur orange qui ne sied pas forcément au style de ce type de voiture de luxe, on peut se demander si le mariage entre ce « V10 » italien et le transport aérien est du meilleur goût en ces temps de « Flight Shame« … A moins qu’il s’agisse d’une provocation…

La nouvelle vedette de l’aéroport de Bologne. © Lamborghini

 

11 commentaires

  • Alain Racoupeau

    je ne me souviens plus sur quel terrain c’etait, mais en Allemagne, il y avait une Porsche carrera Follow-me sur le terrain de Dusseldorf, je crois, et non Stuttgart comme on pourrait le penser…

  • Pierre

    Je me souviens d’un départ de Bologne en A320, nous avion photographié la Lamborghini pendant le repoussage, et avions fait un signe amical à son conducteur. Au début du roulage, il est venu se positionner à notre hauteur sur le taxiway parallèle; après un autre signe de la main amical réciproque, a démarré en trombe avec un bruit qui a couvert celui de nos réacteur au ralenti.
    Je sais, le bilan carbone… mais c’est une très belle mécanique!

  • GILBERT

    ce peut etre aussi un objet publicitaire …..n oubliez pas Bologna Sant Agata …..
    le berceau historique ….
    mais excellente vitrine pour les voyageurs  » business oriented » qui arrivent ou partent de Bologne !!
    Pas du tout choqué au contraire promotion des belles mecaniche italienne

    • Vladimir_K
      Vladimir_K

      Je penche aussi pour cette version. Il y a un précédent : la marque avait déjà offert une Murcielago, et plus récemment une Huracan à la police italienne (est-ce de la corruption dans ce cas ?), et sa rivale Ferrari un de ses engins au pape.

  • Plein Badin

    Dans la région de l’aéroport, on ne fabrique pas de l’eau de Bologne mais des voitures de sport ! L’usine Lamborghini est à Modène, à une quarantaine de km. D’où le rappel avec l’auto.

  • Ducray

    l’idée n’est pas là,
    il leur faut au moins un véhicule rapide pour des interventions de sûreté
    sur les aires de trafic.

    • PlasticPlane

      Oui, et en plus y en marre du qualité et luxe bashing. Ce sont de (très) belles autos et ceux qui les fabriquent doivent en être fiers. Ils ont autant le droit de mettre en avant leurs productions que toutes autres, parfois farfelues mais plus dans l’air du temps… Bon, …sourire et bienveillance ! 🙂 🙂

  • Bishop

    MDR, ils ont l’intention de se faire des petits drag Race contre les avions? Bon par contre ils ont des sous à dépenser à l’aéroport de Bologne

  • Tonton Volant

    À Porto Roz, (LJPZ), c’est une mobylette. Il sont moins prétentieux …

    • Pilotaillon agro-écolo

      Le béotien que je suis ne saisi pas tout…
      Y aurait-il diverses appréciations quand à la présence des matériels sur les aires de trafic : des outils de prestige et des engins efficaces ?
      Et comment sont ils activés : par les employés des boutiques de luxes ou les agents de contrôle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.