Accueil » Les douanes belges se dotent d’un scanner d’avion

Les douanes belges se dotent d’un scanner d’avion

Les services douaniers de l'aéroport de Bruxelles peuvent à présent scanner des avions à des endroits difficilement accessibles, comme une aire de stationnement pour avion. © Bussels Airport

Sur l'aéroport de Bruxelles, les douanes belges sont désormais dotées d'une camionnette équipée d’un scanner à rayons X destiné à scanner des avions de l’extérieur afin de détecter diverses marchandises de contrebande qui ne pourraient pas être repérées.

C’est l’Administration générale des Douanes et Accises (AGD&A) qui a acquis cet appareil avec le soutien financier de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF). L’ AGD&A avait déjà acheté un appareil similaire pour l’inspection de conteneurs et de véhicules, principalement utilisé au port d’Anvers. Ce « Z b ackscatter Van » dispose d’un module spécifique qui permet de scanner des avions.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.