Accueil » L’Université du Transport Aérien monte en puissance

L’Université du Transport Aérien monte en puissance

C’est dans les salons du ministère des Transports, en présence de la ministre, que la deuxième promotion de l’UTA (Université du Transport Aérien) a été diplômée, le 14 mars 2019. La nouvelle formation de hautes études lancée par l’ENAC en 2017 est en train de trouver sa place dans la filière aéronautique.

15.03.2019

La promotion 2018 Adrienne Bolland de l'Université du transport aérien, aux côté de Francis Massé (à droite), l'initiateur de l'UTA. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Paradoxalement, le transport aérien ne possédait pas ses hautes études, un parcours qui dans les faits est autant une ouverture professionnelle qu’un accélérateur de réseau personnel. L’ENAC a comblé cette lacune en lançant, en 2017, l’Université du Transport Aérien, un cursus de 6 modules de 3 jours répartis sur une année. Une opportunité pour la petite trentaine de stagiaires de rencontrer 190 intervenants dont la moitié sont des professionnels de l’aéronautique en activité. C’est aussi, à l’occasion de visites de découvrir d’autres environnements professionnels. C’est enfin le lieu propice à nouer de nouvelles relations.

Elisabeth Borne, ministre des Transports. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Olivier Chansou, directeur de l’ENAC. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

L’intérêt de cette formation réside aussi dans le fait que l’ENAC a également réuni un conseil scientifique qui regroupe des personnalités de haut niveau de la filière qui ont pour mission de réfléchir au programme de formation et de constituer le jury. A l’image de Yannick Assouad, la PDG de Latécoère, le 14 mars 2019, dans les salons du ministère des Transports, ils ont joué le jeu en interpelant les stagiaires lors de leur soutenance, transformant un exercice convenu en une véritable réflexion. G.R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.