Accueil » Nouveau recul du trafic de l’aéroport de Toulouse en mai 2019

Nouveau recul du trafic de l’aéroport de Toulouse en mai 2019

En 2018, l'aéroport de Toulouse à enregistré une croissance de +3,9%. © ATB

L’aéroport Toulouse-Blagnac accuse une baisse de -1,7% de son trafic passagers en mai 2019 avec 839.988 passagers accueillis.

C’est le troisième mois en baisse depuis le début de l’année 2019, puisqu’en janvier, Toulouse a enregistré une baisse de -0,8% et une autre de -1,5% en avril. L’aéroport explique cette situation par une offre en retrait par rapport à 2018, principalement à l’international qui baisse de -7,9% (avec 411.444 passagers) alors que le national (425.226) progresse de +6,1. Depuis le début de l’année 2019, le trafic de l’aéroport de Toulouse est quasiment à l’équilibre (+0,5%) avec 3.837.528 passagers.

...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Normal !! Cet aéroport est devenu un « Joujou » convoité par tout le monde: Les autorités locales, départementales, Régionales, Ministérielles et j’allais oublier les « Ronds de Cuir » qui siègent autour du conseil d’administ****. Excusez-moi ! autour de bonne tables ! … Forcémment rien n’est fait pour aller faire venir les compagnies aériennes sur Toulouse! Alors oui! pour une privatisation avec un cahier des charges(enfin) élaboré par les vrais acteurs que sont les entreprises, les chambres consulaires, les opérateurs Touristiques et les compagnies aériennes…. Et attendez-vous encore à un ralentissement dans les mois qui viennnent !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.