Accueil » Parade aérienne dans le ciel de Dubai

Parade aérienne dans le ciel de Dubai

A l’occasion de leur fête nationale, le 2 décembre 2018, les Emirats arabes unis ont fait voler les symboles de la puissance de leur transport aérien.

8.12.2018

Formation_02

La patrouille était composée de 11 avions : 1 Boeing 737 MAX 8 de Flydubai, un Airbus A320 d’Air Arabia, un A380 d’Etihad Airways, un A380 d’Emirates Airlines et 7 Aeromacchi MB-339 de la formation militaire acrobatique Al Fursan, des forces aériennes des Emirats arabes unis.

Les avions ont décollé de l’aéroport Al Maktoum de Dubai. L’ensemble s’étageait verticalement entre 2.000 et 5.000 ft (de 600 à 1.500 m), avec une séparation initiale de 1.000 ft (300 m) ramenée à 300 ft soit 100 m lorsque la formation a été stabilisée.

Les images ont été réalisées lors d’un vol de répétition le 8 novembre 2018 avec deux hélicoptères et un avion d’entrainement militaire Aero L-39 Albatros de l’équipe de présentation acrobatique de Baltic Bees, basée en Lettonie.

5 commentaires

  • Houa ! Super, dommage qu’ils n’ont pas largué des dollars ,ça aurait « kitch »…….avec Jetman au milieu Hi Hi

  • Stormy
    Stormy

    Aux commandes, les habituels fils d’archevêques locaux, discrètement assistés à chaque fois d’un ancien pilote militaire étranger (ayant donc fait des vols en formation dans sa vie, car on peut pas demander ce genre de choses à de purs pilotes de ligne) Le plus important a été apparemment quantité de séances de simulateurs pour « préparer » tout ça : normal , car en compagnie aérienne on ne conçoit l’entrainement qu’au simulateur. Le tout au PA, bien sûr.
    Bref, on est loin d’un 14 juillet sur les Champs-Elysées, ou des présentations des pilotes d’essais Airbus (anciens pilotes de chasse par définition)
    https://www.youtube.com/watch?v=UDrYuEg2Wo0

    Ne boudons pas notre plaisir quand même. Chapeau à la patrouille aérienne locale, les Al Fursan.

    • vpch

      Il y en a mare de ces pilotes qui n’arrêtent pas de casser du sucre sur les pilotes de lignes; ils sont juste jaloux de n’avoir sans doute pas pu intégrer une compagnie, à cause de leur ego surdimensionné ou de leur incapacité à travailler en équipage…
      Je suis pilote de ligne, au cours de ma formation j’ai eu en binôme un ancien pilote militaire que l’instructeur encensait (ancien militaire lui aussi…), c’est sûr que mes mille heures d’aviation légère ne lui disait rien… Et bien s’était une bille!
      Il y a des bons et des mauvais partout.
      Les commentaires de ce site mériteraient d’être un peu plus modérés ce dernier y gagnerait en crédibilité.

      • Gil Roy
        Gil Roy

        Croyez bien que nous filtrons une proportion importante de commentaires hors jeu ! Ce qui nous vaut régulièrement d’être traités de censeurs par des personnes qui, nous le remarquons, n’acceptent pas la contradiction.

      • HG

        Moi j’ai toujours de l’admiration pour tous ces pilotes professionnels, qu’ils soient militaires ou civils……..Ils ont fait des choix que je n’ai pas su ou voulu faire. Mais j’ai la chance de piloter en club et c’est déjà pas mal pour être heureux!
        …et Aérobuzz est ma récréation quotidienne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.